SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CANCER DU SEIN : UN HÔPITAL LYONNAIS RECHERCHE DES VOLONTAIRES POUR UNE ÉTUDE

Lundi 26 Avril - 06:18

Community Scoop


Une mammographie - © http://www.radiologie60.fr/
Cette étude, menée dans 7 pays européens suit 85 000 femmes, dont 20 000 en France veut évaluer les bénéfices d'un dépistage personnalisé du cancer du sein. À Lyon Le Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc participe et recherche des candidates.


Et si l'âge n'était plus le seul facteur de risque a être pris en compte dans le dépistage du cancer du sein ? En France comme au niveau mondial; l'âge avançant, il est recommandé aux femmes de passer régulièrement des mammographies. Tous les 4 ans à partir de 40 ans, puis tous les 2 ans, passés 50 ans.

Mais dans ce laps de temps, les femmes peuvent développer un cancer du sein. C'est le cancer le plus répandu avec 54 000 nouveaux cas de cancer déclarés chaque année en France, et 12 000 décès constatés.

Des facteurs de risques individuels


Partant de ce constat, l'étude MyPebs intègre trois facteurs de risque individuels, en plus de celui de l'âge : génétiques, hormonaux et environnementaux.

Grâce aux femmes candidates, l'étude va évaluer les bénéfices d'un dépistage personnalisé du cancer du sein, en fonction du niveau de risque de chaque femme, en comparaison d'un dépistage standard.

Les participantes seront ainsi réparties de manière aléatoire en deux groupes. Un groupe témoin dans lequel la pratique courante de dépistage restera inchangée, et un groupe de dépistage personnalisé dans lequel le niveau de risque de chaque femme sera estimé sur la base de l'analyse ADN d'un échantillon de salive, de la densité mammaire et des antécédents médicaux personnels et familiaux.

L'objectif étant d'améliorer les pratiques pour des dépistages plus efficaces et évidemment sauver plus de femmes en détectant celles qui ont le plus de risques de développer un cancer.

20 000 femmes en France


Cette étude, coordonnée par Unicancer depuis septembre 2019, dans 7 pays, prévoit l'inclusion de 85 000 femmes, dont 20 000 en France. Le Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc de Lyon impliqué dans ce projet de recherche clinique, invite donc toutes les femmes qui le souhaitent à participer gracieusement jusqu'à fin 2021.

Pour les femmes souhaitant prendre part à cette étude, les critères d'éligibilité sont les suivants :

- avoir entre 40 et 70 ans
- n'avoir jamais eu de cancer du sein
- ne pas avoir été identifiées comme étant à très haut risque de cancer du sein (pas d'anomalies récemment détectées)
- disposer d'un téléphone portable et d'une adresse email

Pour toute information et demande de participation, contactez l'équipe d'Attachées de Recherche Clinique du Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc : sarmand@chsjsl.fr ou cfolliet@chsjsl.fr