SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

3 QUESTIONS À... MARIE RIGAUD, DIRECTRICE DU PRINTEMPS DE PÉROUGES

Lundi 27 Juin - 18:00

Actu. locale


Printemps de Pérouges - © DR
Épisode 27. Marie Rigaud, directrice du Printemps de Pérouges, évoque l'actualité du festival qui vit cette année sa 25e édition.


Le Printemps de Pérouges est de retour du 28 juin au 3 juillet 2022 au Château de Chazey et au Polo-club de la Plaine de l'Ain, avec un programme exceptionnel et une grande ambition écoresponsable, après deux années perturbées par le Covid-19. La directrice du festival Marie Rigaud a répondu à trois questions pour Radio SCOOP.

Radio SCOOP : "Dans quel état d'esprit êtes-vous à l'approche de cette nouvelle édition ?"

"On a eu une édition raccourcie en 2021, en petit format, histoire de reprendre quelques réflexes et habitudes, mais en 2020, il n'y avait rien eu du tout, comme pour tout le monde. Finalement, le temps a passé vite et ça y est, on y est, comme si de rien n'était ! Il y a beaucoup d'excitation dans l'air, dans les équipes, à l'idée de retrouver cette effervescence propre aux événements grand format, type festival. On retrouve le public, on se retrouve, avec nos équipes, les techniciens, et on rallume le son et la lumière !"


Radio SCOOP : "Qu'y a-t-il au programme, cette année ?"

"On a un gros programme, ambitieux, international et avec des légendes ! On a misé sur des groupes de rock'n'roll qui font leur tournée d'adieu comme Kiss, le 30 juin prochain. Sting est une date à guichets fermés depuis deux ans, le public est plus qu'impatient. On a Deep Purple en ouverture, aussi. Et puis des Français, très attendus : Francis Cabrel, Grand Corps Malade, Vianney... En clôture, Tayc et Eva, pour les plus jeunes, ce sera un dernier plateau chaloupé avec de l'afro-love... On aime beaucoup ce qu'il fait !"


Radio SCOOP : "L'écoresponsabilité est devenue un argument marketing autant qu'une obligation morale pour les organisateurs de festivals. Où en êtes-vous, sur ce sujet ?"
"On n'a pas attendu que le sujet soit à la mode pour avoir un esprit écoresponsable ! Toutes nos signalétiques sont en matières 100% recyclables, on a remplacé les bâches en plastique par des toiles recyclables, le mobilier et la déco sont fabriqués en "reboard", un carton compressé écologique. L'offre de restauration est en circuit court avec des producteurs locaux. Les bacs de tri et les cendriers-poche que l'on distribue sont en carton recyclable. Cela fait longtemps que les toilettes sèches ont pris la place des toilettes chimiques ; elles sont beaucoup plus propres et mieux intégrées au paysage. On développe aussi le covoiturage et des offres de transport électrique low-cost. Pour les artistes, dans les loges, on ne met que du local, même si on a parfois des demandes surréalistes, y compris de la part de groupes soi-disant écolos ! On nous demande souvent des bouteilles d'eau un peu rares, un peu "trendy", qui viennent du bout du monde, et qui chez nous, ne font pas sens. On se fait donc un malin plaisir de rayer tout un tas de produits qu'on se refuse de leur fournir. On ne fournit que des alcools locaux. Comme ils se disent "écofriendlys", on leur fait découvrir la bière du coin !"