SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES : APRÈS L'APÉRO, LES ABDOS !

Mercredi 21 Aout - 04:59

Actu. locale


Une jeune femme fait de la course à pieds - © Pixabay / StockSnap / CC Creative Commons
À l'instar du jour de l'An, la rentrée s'accompagne bien souvent de bonnes résolutions. La reprise du sport arrive en tête de liste. 84% des habitants de la région annoncent vouloir reprendre le sport à la rentrée.


Après les excès de l'été, vous êtes très nombreux à vouloir reprendre de bonnes habitudes. Selon un récent sondage de la Fédération Française d'Education Physique et de Gymnastique Volontaire (FFEPGV), 84% des habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes souhaitent pratiquer une activité sportive plus régulièrement à partir du mois de septembre.

"Oui il faudrait. Cet été, j'ai passé plus de temps à faire des apéros que d'aller à la salle de sport. La rentrée, c'est le bon moment pour reprendre des bonnes bases et un nouveau rythme", nous a confié Méline.

Pourquoi est-il si difficile de garder la motivation ?

Même si l'envie est présente, il est parfois difficile de conserver la motivation sur le long terme. "Je ne sais pas si je vais m'y tenir. Souvent je me donne des bonnes résolutions mais je ne les tiens jamais, principalement par manque de temps", explique Virginie qui se rend tout de même quotidiennement au travail à vélo.

Selon l'étude, le manque de temps arrive justement en tête des freins à la pratique d'une activité physique ou sportive (61%), devant la peur de ne pas pouvoir suivre physiquement (57%) et l'absence de partenaire d'entraînement (52%). Les personnes interrogées indiquent donc vouloir dégager plus de temps dans leur semaine pour faire du sport. Le souhait d'avoir des cours adaptés à leur condition physique et la possibilité de pratiquer une activité sportive avec des gens qui leur ressemblent sont les deux autres principaux facteurs avancés pour favoriser une reprise plus rapide.

30 minutes de sport par jour suffisent

"Même si les Français sont conscients des bénéfices de l'activité physique sur leur bien-être et leur santé, il subsiste des freins qu'il est urgent de lever [...] Le choix de son activité physique et du lieu où l'on va pratiquer est déterminant", indique Patricia Morel, présidente de la FFEPGV.

Marche, course, natation ou encore sports collectifs : il existe de nombreuses disciplines à expérimenter dans la région afin de reprendre de bonnes habitudes. À noter que selon les recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé, 30 minutes de sport par jour suffisent pour se maintenir en bonne santé, à condition bien sûr de respecter une bonne alimentation.