SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Bellegarde
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES : UN CAMPUS 100% NUMÉRIQUE À LA PLACE DE L'EX-HÔTEL DE RÉGION EN 2020

Mardi 13 Novembre - 06:33

Actu. locale


Laurent Wauquiez devant la maquette du projet qui sortira de terre dans un an et demi. - © Hugo Frances
L'architecte Jean-Michel Wilmotte a été retenu pour piloter la première phase de la reconversion de l'ancien hôtel de région de Rhône-Alpes en un campus du numérique aux ambitions mondiales, ont indiqué lundi les promoteurs du projet.

Ce campus, situé à 12 kilomètres de Lyon dans la coquette ville de Charbonnières-les-Bains, doit ouvrir dès la rentrée 2020 avec 2.000 étudiants, après la rénovation de trois bâtiments existants."En vitesse de croisière, c'est-à-dire dans les 3 à 4 ans, il devra en accueillir 5.000", ce qui implique de porter les surfaces rénovées de 10.000 mètres carrés à 50.000 m2, a annoncé le président d'Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, en dévoilant la maquette du projet.

L'ensemble du projet est chiffré à 60 millions d'euros, dont 28 millions pour les bâtiments. "On veut faire ici la Silicon Valley européenne, une des cinq grandes régions mondiales du numérique", a lancé le responsable LR. La moitié des surfaces sera consacrée à la formation - du bac pro au bac+6. Un quart accueillera des entreprises partenaires et un quart sera consacré à des projets de fabrication innovante. De grandes entreprises - M. Wauquiez a cité Siemens et bioMérieux - devraient venir s'y installer.

11 hectares

Le site était vacant depuis 2014 et l'emménagement du conseil régional dans un bâtiment sans grâce dessiné par Christian de Portzamparc et implanté dans le quartier lyonnais de la Confluence. La reconversion de ses 11 hectares arborés en campus du numérique était une promesse de campagne des régionales de Laurent Wauquiez, accueillie alors avec un certain scepticisme, notamment en raison de la difficulté d'accès des lieux.

Comptant parmi les architectes français les plus actifs à l'international, Jean-Michel Wilmotte a notamment réalisé la reconversion de la halle Freyssinet à Paris, devenue sous le nom de "Station F" le plus grand incubateur de start-up au monde.

Réhabilitation des bâtiments existants

Lors de la cérémonie, M. Wilmotte a rappelé avoir déjà beaucoup travaillé à Lyon (réaménagement du musée des Beaux-Arts, parkings, réhabilitation du bâtiment des douanes à Confluence..). Son projet, de "revalorisation du bâti existant", prévoit un "geste fort": la création d'une agora, lieu d'échanges et de rencontre surmonté d'une ambitieuse "canopée", qui réunira deux bâtiments existants. Le tout en ayant pour modèle les campus américains, noyés dans la verdure et débarrassés de l'automobile.

Le chantier sera mené par Bouygues, qui s'est "engagé auprès de la région" à confier 80% de ses contrats de sous-traitance à des entreprises régionales, reprenant un cheval de bataille de M. Wauquiez en faveur de la préférence régionale. M. Wauquiez a souligné que ce projet s'effectuait en bonne intelligence avec la métropole de Lyon qui le financera à hauteur de 6 millions d'euros, alors que celle-ci travaille à son propre projet de "hub" du numérique lyonnais, avec la Halle Girard (quartier de Confluence).

(avec AFP)


@RadioScoopInfos