SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

BACCALAURÉAT, BREVET, CALENDRIER SCOLAIRE : LES ANNONCES DE JEAN-MICHEL BLANQUER

Vendredi 3 Avril - 11:21

France


Jean-Michel Blanquer - © Flickr
Le ministre de l'Education Nationale s'exprimait ce vendredi en fin de matinée.


Alors que la France est en pleine épidémie de Coronavirus, les interrogations se faisaient de plus en plus lourdes sur les épaules du gouvernement au sujet de la modalité du passage du Bac notamment ou sur la forme que prendra la fin d'année scolaire. Le ministre de l'éducation, Jean-Michel Blanquer, a répondu ce vendredi matin,

Le Bac et le brevet seront 100 % en contrôle continu


Au vu de la situation sanitaire du pays, comment envisager la tenue normale d'épreuves écrites du baccalauréat et du brevet des collèges ? C'est la question que commençaient à se poser sérieusement à la fois les élèves, leurs parents mais aussi les enseignants du second degré. Le ministre a tranché : pour l'édition 2020 du bac et du brevet, il n'y aura pas d'épreuves écrites. Seul le contrôle continu sera pris en compte dans la note finale, à l'inverse des notes obtenues pendant le confinement.

Pour autant, Jean-Michel Blanquer a écarté le sentiment d'un diplôme au rabais. "J'encourage néanmoins les futurs bacheliers à travailler, ce sera un véritable baccalauréat" a martelé le ministre. Les mentions sont bien maintenues par exemple.

Dans le détail, pour les élèves de troisième, la moyenne des notes obtenues pendant les trois trimestres sera retenue. "Tous les élèves de collège auront donc cours jusqu'au 4 juillet. Il y aura plus de cours que d'habitude. L'obtention finale du brevet sera suspendue à un contrôle d'assiduité" a précisé le ministre.

Pour les Premières qui doivent passer l'épreuve de Français du Bac, la moyenne des notes dans cette matière sera retenue mais l'épreuve orale est maintenue, "fin juin ou début juillet" a ajouté Jean-Michel Blanquer. Il y aura moins de textes exigés.

Pour les Terminales, la note de Français de l'année dernière reste prise en compte. "Rester assidu jusqu'au 4 juillet est une condition sine qua non pour obtenir le baccalauréat" prévient le ministre.

À quand le retour sur les bancs de l'école, du collège ou du lycée ?


C'est la grande question à laquelle personne, même pas le ministre, ne peut répondre. Les établissement scolaires ont été les premiers à fermer leurs portes, le vendredi 13 mars, avant les annonces du confinement.

Evoquée ces derniers jours par plusieurs membres du gouvernement, la piste d'un retour le 4 mai n'est "qu'une hypothèse" à ce stade a annoncé le ministre ce vendredi.

Tout dépendra des modalités de sortie du confinement, actuellement à l'étude. Le Premier Ministre, Edouard Philippe, a confirmé que cette sortie se ferait progressivement.