SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoies
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CHAMALIÈRES : L'EAU DE LA PISCINE UTILISÉE POUR NETTOYER LES RUES

Lundi 26 Septembre - 05:00

Environnement


L'eau du bassin de la piscine de Chamalières (Puy-de-Dôme) est utilisée pour nettoyer les rues. - © Tiphaine Coulon / Radio Scoop
Le centre aquatique de Chamalières (Puy-de-Dôme) est en travaux et le bassin de la piscine doit être vidé. Les services de Clermont Auvergne Métropole récupèrent l'eau pour remplir les camions-citernes et nettoyer les rues.


Les nageurs ne peuvent plus pousser la porte du centre aquatique de Chamalières (Puy-de-Dôme). Les murs des vestiaires sont déjà cassés et le bassin à vagues est vide. Le grand bassin est lui en train d'être vidé et ce sont les services de Clermont Auvergne Métropole qui récupèrent l'eau de la piscine. Ils remplissent leurs camions-citernes et utilisent l'eau pour nettoyer les rues et même arroser les fleurs. Objectif : faire face aux restrictions de l'usage de l'eau et faire preuve de sobriété.

Aucun traitement nécessaire pour éliminer le chlore


La piscine de Chamalières va rester fermée pendant un an, le temps que de gros travaux de rénovation y soient menés. C'est pour cela que le bassin doit être entièrement vidé. Ce vendredi 23 septembre, le niveau d'eau a déjà bien diminué, mais les petits camions-citernes viennent toujours faire le plein d'eau. Pas besoin de traitement, seule une pompe et un système de tuyaux sont nécessaires.

Une simple pompe permet de vider la piscine de Chamalières et de remplir les camions citernes de Clermont Auvergne métropole. © Tiphaine Coulon / Radio Scoop


"Cela fait trois semaines que l'eau n'a pas subi de traitement. Dans toutes les études que l'on a lues, il était écrit qu'au bout de trois jours à l'air libre, sans traitement, le chlore disparaît et s'évapore", explique Franck Dardat, le coordinateur au sein de la direction de l'espace public et de la proximité.

L'eau récupérée est utilisée pour nettoyer les rues et les services des espaces verts a rempli la cuve installée près des serres municipales. Les services de la ville de Chamalières sont aussi venus chercher de l'eau pour arroser leurs espaces verts.



Des études sont en cours, pour savoir s'il est possible d'utiliser l'eau issue des piscines de façon plus régulière et pas seulement au moment des vidanges.