SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CHIRURGIENS-DENTISTES : UNE PERMANENCE TÉLÉPHONIQUE POUR REMPLACER LES CONSULTATIONS

Mardi 24 Mars - 05:21

COVID-19


Des chirurgiens-dentistes en plein travail - © pixabay
Le conseil national de l'ordre a demandé la fermeture des cabinets au public depuis ce samedi 21 mars. Mais ils sont tenus d'assurer une permanence téléphonique pour gérer les urgences.


Seules les urgences dentaires réelles et sérieuses (douleurs dentaires, abcès, traumatisme, hémorragie...) seront désormais prises en compte. "Conséquence : toutes les interventions liées à des soins de confort, esthétiques ou prothétiques sont reportées sine die", explique Eric Lenfant.

Le rapport bénéfice-risque impose ce choix


Le président des chirurgiens-dentistes en Auvergne-Rhône-Alpes explique concrètement la nouvelle procédure : "pour autant, chaque patient doit pouvoir continuer à joindre son chirurgien-dentiste traitant, pour lui expliquer son problème. Celui-ci va donc poser différentes questions, pour déterminer la gravité du mal : soit il peut régler le problème par téléphone, soit il faut intervenir en urgence".

Dans ce cas, des cabinets de garde sont disponibles, que ce soient des cabinets dentaires d'astreinte, un centre hospitalier ou une faculté d'odontologie. "Évidemment, c'est problématique de déprogrammer tous les soins non urgents, pour des raisons médicales, fonctionnelles et esthétiques, mais tant qu'on est en confinement, on doit se donner deux mois de patience, parce que le rapport bénéfice/risque impose ce choix", reprend Eric Lenfant.

Prenons concrètement le cas d'un enfant qui se serait cassé une dent. Les parents appellent le chirurgien-dentiste traitant, qui posera plusieurs questions. En fonction du degré de la fracture, l'enfant sera envoyé ou non au cabinet de garde désigné.