SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

COMMENT ÇA SE PASSE AILLEURS ? EPISODE 10 AUX ETATS-UNIS

Mercredi 1 Avril - 06:30

COVID-19


Miami Beach - © DR
En plein confinement, Radio Scoop continue de vous faire voyager, en recueillant des témoignages de personnes originaires d'Auvergne-Rhône-Alpes expatriées aux quatre coins du monde. Ce mercredi, direction Miami aux Etats-Unis


C'est devenu le pays le plus touché au monde par l'épidémie de Covid-19. Aux Etats-Unis, la barre des 4 000 morts a été franchie mercredi.

Dans ce pays, tous les états n'ont pas adopté la même attitude face au virus. La Californie a, par exemple, décrété le confinement de la population depuis une semaine. Alors que le foyer de l'épidémie se situe pour l'heure à New York, au sud, en Floride, les écoles ont déjà fermé depuis deux semaines et le confinement ainsi qu'un couvre feu ont été mis en place le week-end dernier.

"Ces mesures doivent limiter les abus, détaille Estelle, une Lyonnaise qui vit à Miami depuis 5 ans, les touristes continuaient de déferler à Miami Beach et également les Spring Breakers" (les étudiants qui sont en vacances entre deux semestres NDLR).

Classe virtuelle


Cette professeur de français donne désormais ses cours à distance. "J'ai la chance de travailler dans une école, où tous les élèves ont des tablettes et je fais la classe virtuelle", dit-t-elle.

"Nous avons le droit de sortir faire du sport, ainsi que nos courses et les magasins ont mis en place des règles d'hygiène avec désinfection des Caddies par exemple", poursuit Estelle qui note qu'il ne semble pas y avoir "de pénurie" pour le moment dans les commerces.

Estelle s'estime chanceuse de vivre ce confinement à Miami, car "le temps est beau et la plupart d'entre nous avons accès à une piscine". Toutefois la Française "doute fortement" que les mesures soient levées pour Pâques comme le président Donald Trump l'a annoncé la semaine dernière.