SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

COMMENT ÇA SE PASSE AILLEURS ? ÉPISODE 14 AU PÉROU

Lundi 6 Avril - 04:00

COVID-19


Téo, confiné au Pérou - © Radio Scoop
Depuis deux semaines, on vous fait voyager pour recueillir le témoignage de Français expatriés aux quatre coins du monde. Et ce lundi, direction Lima, au Pérou !


Comme d'autres pays, le Pérou a décrété le 16 mars dernier l'état d'urgence avec couvre-feu et un confinement pour faire face à la pandémie de Covid-19. Depuis jeudi, l'État a même instauré une nouvelle mesure très singulière : l'alternance des autorisations des jours de sorties. Les hommes peuvent sortir les lundi, mercredi et vendredi, alors que les femmes ont ce droit les mardi, jeudi et samedi.

Trois dans un appartement


Réalisateur indépendant ayant passé son enfance à Annemasse, en Haute-Savoie, Téo est installé au Pérou depuis maintenant 11 ans. Âgé de 28 ans, il vit avec ses deux colocataires dans un appartement de la capitale et selon lui, "ça se passe plutôt bien".

Mais professionnellement, "c'est assez compliqué, tous les tournages sont annulés. Je n'ai pas de salaire, ni de sécurité ou de chômage. Je vis de mes économies, alors espérons que ça va reprendre rapidement".

"Une situation angoissante"


Téo évoque "une situation angoissante", mais assure que les règles de confinement sont bien suivies dans son quartier. Cependant "dans les quartiers populaires, le confinement est moins respecté car les Péruviens travaillent au jour le jour. Ils ont des petits commerces, c'est très difficile car chaque journée est une perte d'argent."

Le réalisateur ne regrette pas la France, mais le quotidien loin de sa famille le pèse néanmoins : "Mes parents et mon frère me manquent énormément, je suis seul, c'est dur".

Le 3 avril, le Pérou comptait 1414 cas confirmés de Covid-19, et 55 décès.