SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

COMMENT ÇA SE PASSE AILLEURS ? ÉPISODE 6 À DUBAÏ

Samedi 28 Mars - 06:00

COVID-19


Dubaï aux Emirats arabes unis - © CC0
Cette semaine, en plein confinement, Radio Scoop vous fait voyager, en recueillant des témoignages de personnes originaires d'Auvergne-Rhône-Alpes expatriées aux quatre coins du monde. Ce samedi, direction Dubaï, aux Emirats arabes unis.


À Dubaï, les écoles et les crèches ont fermé leurs portes il y a trois semaines déjà. Les voyageurs en provenance des zones dites à risques ont été mis systématiquement en quarantaine.

Mais depuis une semaine, l'aéroport est complètement fermé. "Même Emirates, la compagnie aérienne nationale est à l'arrêt", relate Guillaume, un Clermontois de 38 ans. Les bars, les restaurants, les hôtels et la plage ont également été fermés. "Cela a un impact considérable sur le tissu économique local", explique-t-il.

Sur le front de l'épidémie, Dubaï n'enregistre que deux décès dus au Covid-19. Avec une cinquantaine de cas quotidiens, le dernier bilan jeudi faisait état de 80 nouvelles contaminations.

"Les mots de lockdown ou de confinement ne sont pas prononcés, pourtant c'est bien de ça qu'il s'agit. Par exemple, ce week-end, ils ont prévu de désinfecter la totalité de Dubaï. Nous ne devons pas sortir de nos appartements", ajoute le trentenaire. Comme en France, ceux qui se risqueraient à mettre le nez dehors pourraient recevoir une amende.

Ces décisions ont de quoi rassurer Guillaume qui vit à Dubaï avec sa femme et leurs trois jeunes enfants. "On est dans une situation, où on se sent plutôt en sécurité. Les choses sont relativement bien prises en main et il n'y a pas de pénurie de masques ou de gel désinfectant", conclue le Clermontois.

La cité-Etat doit accueillir en octobre prochain l'Exposition universelle 2020. Pour l'instant, le calendrier est maintenu, mais les organisateurs ont annoncé récemment qu'ils réévalueront les préparatifs en fonction de l'épidémie.