SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CONFINEMENT : LES CHANTIERS VONT POUVOIR REDÉMARRER, MAIS PROGRESSIVEMENT

Lundi 6 Avril - 06:59

COVID-19


Un chantier en cours. - © Léa Duperrin / Radio Scoop
Le BTP a enfin son guide qui établit les règles à respecter. C'était LA condition fixée pour reprendre le chemin du travail.


Attendu depuis plus de deux semaines par la profession, le "guide des préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités en période d'épidémie" a été publié jeudi dernier.

8 entreprises sur 10 à l'arrêt


Il était demandé par trois fédérations du secteur : la CAPEB, la FFB et la FNTP afin d'assurer la sécurité des salariés. Plusieurs sites en travaux étaient depuis mi-mars à l'arrêt. Mais malgré l'entrée en vigueur de ce guide de 23 pages, tous les chantiers ne vont pas redémarrer brutalement cette semaine.

"Clairement, ce ne sera pas le cas dès ce lundi. Aujourd'hui, environ 80% des entreprises du secteur sont arrêtées et il est impossible de dire combien vont reprendre cette semaine", explique Dominique Guiseppin, le président de la CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes, le syndicat des entreprises du bâtiment.

Quid des matériaux ?


"D'ailleurs, je pense que ça va rester marginal dans un premier temps. Ce guide permet surtout d'effectuer les travaux d'urgences, en toute sécurité. Si le chantier n'est pas urgent, compte tenu du confinement, il est conseillé de rester chez soi", ajoute Dominique Guiseppin.

Une autre problématique risque aussi d'émerger rapidement : le manque de matières premières. "Pour les fournisseurs, c'est aussi compliqué de fournir les clients. Certains fonctionnent avec un drive, ce n'est pas simple. Et sur plusieurs chantier publics, il y a quelques problèmes d'approvisionnement qu'il faut résoudre", conclut le président régional de la CAPEB.

À noter que malgré la parution de ce guide, certains syndicats restent opposés à la reprise des chantiers.