SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

DIRECT : LE CONFINEMENT PROLONGÉ JUSQU'AU 15 AVRIL

Vendredi 27 Mars - 17:07

COVID-19


Edouard Philippe - © DonJohnstonLC/Flickr
On l'a appris ce vendredi après-midi, la période de confinement sera prolongée de deux semaines supplémentaires.


C'était une annonce attendue. Le Premier ministre Édouard Philippe l'a affirmé ce vendredi après-midi. La période de confinement, annoncée pour une durée de 14 jours initialement se voit donc prolongée, au moins jusqu'au mercredi 15 avril prochain.

Le Premier ministre a justifié ce choix en rappelant "que nous n'en sommes qu'au début de la vague épidémique."

"Avec l'accord du président de la République, j'annonce aujourd'hui le renouvellement de la période de confinement pour deux semaines supplémentaires à compter de mardi prochain, soit jusqu'au mercredi 15 avril" dans les mêmes conditions, a-t-il déclaré, à l'issue d'un Conseil des ministres. "Cette période pourra évidement être prolongée si la situation sanitaire l'exige", a rappelé Édouard Philippe.



Mêmes règles que pendant les 15 premiers jours


"Les mêmes règles que celles actuellement en vigueur continueront à s'appliquer", a précisé le 1er ministre. Il a également ajouté que le conseil scientifique évaluait "à au moins six semaines la période totale (nécessaire) de confinement", mais qu'il était "encore trop tôt pour le savoir avec certitude".

"Ceux qui ne respectent pas les règles de confinement sont peu nombreux et ils seront sévèrement punis, car il en va de la santé de tous et notamment des plus fragiles d'entre nous", a également prévenu le chef du gouvernement.

Un nouveau point samedi


"Je remercie une nouvelle fois les Français pour leur civisme, pour leur patience et pour leur solidarité. Nous en avons besoin dans ces temps difficiles", a conclu le Premier ministre, qui fera "un point complet sur la situation du pays face à cette épidémie" avec le ministre de la Santé Olivier Véran, samedi.

En Italie, la journée la plus meurtrière


L'Italie déplore près de 1.000 morts, lors de la journée de jeudi. C'est le pire bilan en 24 heures, parmi tous les pays touchés depuis le début de l'épidémie.