SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

DRAME SUR L'A7 : UNE RÉUNION PUBLIQUE POUR STOPPER LES COLLISIONS À RÉPÉTITION

Lundi 27 Juin - 17:30

Actu. locale


Des bouchons sur l'A7
Le 18 mai dernier au Sud de Lyon, un grave accident de la route entraînait le blocage de la circulation pendant près de 24 heures sur l'A7. Ce lundi soir, une réunion publique doit se tenir à Chasse-sur-Rhône (Isère), en présence d'élus locaux, de responsables associatifs et d'habitants. Objectif, proposer des alternatives pour limiter au mieux les carambolages qui se multiplient dans le secteur.


L'accident de trop. Le 18 mai dernier, une collision entre une voiture et un camion transportant des matières dangereuses avait provoqué la paralysie totale du trafic pendant de longues heures sur l'A7. "Depuis cette date, près d'une dizaine d'accidents ont eu lieu autour du nœud autoroutier de Givors-Ternay-Chasse qui voit s'entrelacer l'autoroute A7, l'A46 et l'A47", indique la mairie de Chasse-sur-Rhône dans un communiqué qui annonce la réunion de ce soir.

Des alternatives à l'élargissement de l'A46


Parmi les enjeux qui seront discutés entre les élus et les habitants au cours de cette réunion, l'élargissement de l'autoroute A46. Le projet, très contesté localement, est toujours à l'étude. "Lors d'un conseil municipal extraordinaire qui rassemblait les élus de l'Est lyonnais concernés, tous les élus présents ont voté contre ! Nous ne sommes pas entendus. Or l'accident du 18 mai montre bien qu'il faut arrêter de tout empiler dans le secteur, d'ajouter du trafic alors que ça coince déjà", souligne Christophe Bouvier, maire de Chasse-sur-Rhône.

Trafic local, national et international : la zone est en effet particulièrement fréquentée, sans avoir toujours les équipement adaptés. "Il manque des bandes d'arrêt d'urgence entre les ponts de Chasse-sur-Rhône et de Givors, quand la dépanneuse doit intervenir ça peut bloquer des heures... Et rien que dans cette zone, il y a en moyenne deux accidents par semaine."

Sans parler de la pollution de l'air et du bruit, qui génère aussi de l'inquiétude. "Ceci étant dit, on n'est pas pour le statu quo, on a des propositions à faire", poursuit Christophe Bouvier. À commencer par une réduction de la vitesse et le développement massif de transports en commun pour limiter le trafic automobile, au moins pour les locaux.

"Pour l'instant, on arrive à avoir personne au niveau de l'Etat. On leur donne trois mois pour nous écouter, sinon nous organiserons une action collective sur le terrain", indique enfin l'élu. "Nous en parlerons ce soir, pour voir quelle forme cela peut prendre."