SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

GIVORS : LES AUTOMOBILISTES À CONTRE-SENS SUR L'A47 SERONT VERBALISÉS

Jeudi 11 Juillet - 19:00

Actu. locale


la police s'appuie sur les images du PC Hyrondelle à Villars - © Radio Scoop
À cause des travaux sur le pont de Givors, la circulation est réduite à 1 voie sur l'A47 en direction de Lyon. Et pour éviter les bouchons, certains n'hésitent pas à prendre l'autoroute à contre-sens ! Très mauvaise idée, surtout que la police veille...


Depuis dix jours, c'est la galère sur l'A47 dans le sens Saint-Étienne / Lyon. Un bouchon continu se forme entre 7 heures du matin et la tombée de la nuit.

La police prévient : elle va verbaliser les automobilistes en infraction à Givors

Selon les chiffres de la DIR Centre-Est, qui gère les travaux, il faut compter en moyenne une bonne demi-heure supplémentaire sur son trajet entre la Loire et le Rhône. Et forcément, qui dit embouteillages, dit aussi “petits malins” qui tentent de gagner du temps de façon illégale et dangereuse. Des grosses entorses au code de la route face auxquelles la police se veut très ferme.

"Via les caméras de la DIR, le gestionnaire, on a observé que des automobilistes inconscients prenaient la brettelle de sortie "Givors-Centre", à contre sens, pour arriver sur l'A47 en fin de bouchon", relate le capitaine Philippe Villain, chef du détachement autoroutier sur l'A47. "Il faut quand même le faire, il y a 4 gros panneaux "sens interdit" avant d'arriver sur l'autoroute".

Il faut savoir qu'une équipe de police scrute attentivement les comportements des automobilistes depuis le PC Hyrondelle à Villars ! "La réduction de 2 voies à une seule a été effective le 2 juillet et dès le lendemain, entre 8 heures et 14 heures, on a observé 29 voitures effectuer cette manœuvre illicite", explique Philippe Villain.

Un 38 tonnes en marche arrière sur l'autoroute

Des comportement qui ont inévitablement engendré des contraventions, envoyées par voie postale. Cette infraction coûte 135 euros et il faut ajouter le retrait de 4 points sur le permis. "Il faut que les automobilistes, même si c'est une minorité, comprennent que ce n'est pas parce qu'on ne voit pas de policier qu'on peut faire n'importe quoi. Je préfère prévenir : on regarde et on verbalise ce type de comportements".

Il en va évidemment de la sécurité. "Certains ont pris la bretelle en marche avant, d'autres en reculant. On a même eu un camion 38 tonnes qui s'y est essayé, c'est hallucinant ! Si une voiture sort par cette bretelle au même moment, c'est un face à face inéluctable", explique le capitaine.

Pour rappel, les travaux sur l'A47 au niveau de Givors doivent se terminer le 30 août.