SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

INCENDIE MORTEL ROUTE DE VIENNE À LYON : DEUX HOMMES ÉCROUÉS

Vendredi 19 Juillet - 05:34

Actu. locale


L'incendie survenu route de Vienne - © Hugo Francés / Radio Scoop
Les deux associés, qui exploitaient la boulangerie du 8e arrondissement qui avait brûlé, sont soupçonnés d'escroquerie à l'assurance. Une femme enceinte et son enfant de 4 ans avaient péri dans les flammes.


Les deux associés qui exploitaient la boulangerie à Lyon, dont l'incendie en février avait entraîné la mort d'une femme enceinte et de son enfant de 4 ans, ont été écroués jeudi, la justice soupçonnant une escroquerie à l'assurance, selon le parquet.

Interpellés mardi, les deux hommes ont été mis en examen jeudi notamment pour "complicité de destruction" par incendie "ayant entraîné la mort" et "tentative d'escroquerie à l'assurance en bande organisée".

Un suspect toujours en fuite

"Bien qu'ils nient les faits, il leur est reproché d'avoir organisé l'incendie de leur commerce, en vue de bénéficier des fonds de l'assurance", précise dans un communiqué le procureur de la République de Lyon, Nicolas Jacquet.

Un suspect, âgé de 50 ans, qui avait été identifé peu après le drame, est toujours en fuite et fait l'objet d'un mandat d'arrêt international.

Le 9 février, une femme enceinte et son enfant de 4 ans avaient péri et deux autres personnes avaient été blessées dans l'incendie d'une boulangerie située route de Vienne, dans un quartier populaire de Lyon.

Un autre suspect, un proche du quinquagénaire, avait été mis en examen et écroué fin février pour complicité.

En l'état actuel des investigations, aucun élément ne laisse penser que les victimes étaient personnellement et directement visées par cet acte criminel, souligne le procureur.