SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LA SNCF VEUT METTRE LE PAQUET SUR LA LIGNE PARIS - LYON AVANT L'OUVERTURE À LA CONCURRENCE

Mercredi 20 Octobre - 05:30

Actu. locale


Une nouvelle rame du TGV Paris - Lyon en première classe. - © Léa Duperrin / Radio SCOOP
Ce n'est plus qu'une question de mois. D'ici au printemps, d'autres opérateurs vont pouvoir faire circuler des trains sur le réseau ferroviaire français. Pour faire la différence, la SNCF propose de nouveaux services sur la ligne Paris - Lyon.


L'axe Paris - Lyon - Marseille, particulièrement rentable, est déjà dans le viseur de nos voisins italiens (Trenitalia) et espagnols (Renfe). Très prochainement, l'ouverture du marché va permettre à ces compagnies de proposer des liaisons, entrant directement en concurrence avec la SNCF. Pour se démarquer, les rames se modernisent et une nouvelle offre business est désormais accessible.

Plus de services pour la clientèle professionnelle


"En première classe, les sièges ont été entièrement refaits et il y a désormais un espace bureau, avec prise et port USB bien sûr, mais aussi un petit miroir pour réajuster sa cravate ou son rouge à lèvres", détaille Jean Rouche, directeur des TGV pour le quart Sud-Est. La clientèle business, qui représente un tiers des voyageurs, est évidemment ciblée ici. Une nouvelle offre est d'ailleurs proposée depuis ce lundi 18 octobre.

Toute une série de services sont compris dans cette première classe améliorée qui comprend notamment : un tarif fixe disponible sur l'ensemble des destinations TGV INOUI, un échange des billets garanti, y compris sur les trains complets le jour du voyage, ou encore un remboursement sans frais jusqu'à 30 minutes après le départ du train. "De la flexibilité, c'est ce que recherche notre clientèle", explique Jean Rouche.

En seconde classe, l'ensemble des rames sera également renouvelé d'ici au début de l'année 2022. Avec moins de carrés, le train gagne 10% de capacité supplémentaire et là aussi, le confort et la luminosité ont été améliorés.

"Nous avons toujours innové sur cette ligne. Il y a eu la wifi en 2016, l'offre Ouigo de centre-ville à centre-ville en 2020, là ce sont les nouvelles rames... Et nous continuerons d'innover", ajoute le directeur des TGV pour le quart Sud-Est.

Se démarquer des futurs concurrents


Comment la SNCF se prépare-t-elle à l'arrivée de nouveaux opérateurs ? "Ce n'est jamais une bonne nouvelle de voir arriver la concurrence, mais nous devons nous y préparer et c'est ce que nous faisons depuis quelques années déjà", renchérit Alain Krakovitch, directeur de Voyages SNCF. "Ce que nous voyons surtout, c'est une augmentation de la taille du gâteau : c'est-à-dire, une plus grande possibilité pour le ferroviaire, plus de voyageurs et en ce sens, c'est intéressant."

Si le succès des nouvelles rames et de la nouvelle offre Business Première est au rendez-vous, d'autres lignes pourraient suivre le même chemin à Bordeaux, Strasbourg et Rennes.

Quant aux premiers TGV-M, présentés par la SNCF comme "les TGV du futur", ils devraient entrer dans les gares lyonnaises d'ici à 2024.