SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LE POINT SUR LA SITUATION DANS L'AIN

Lundi 6 Avril - 18:07

COVID-19


L'Hôpital Fleyriat, Bourg-en-Bresse - © Delphine Convert
La préfecture de l'Ain et l'Agence Régionale de Santé ont fait le point sur la situation sanitaire dans l'Ain, en pleine épidémie de coronavirus, et au 21e jour de confinement.


Le département de l'Ain fait partie des plus frappés par l'épidémie de Covid-19, en Auvergne-Rhône-Alpes, avec le Rhône, la Haute-Savoie, la Drôme et l'Ardèche. L'ensemble de l'Auvergne, l'Isère et la Savoie sont moins touchés, pour le moment, selon l'Agence Régionale de Santé.

À ce jour, l'Ain compte 115 patients hospitalisés, dont 30 en réanimation. 508 décès ont été comptabilisés depuis le début de l'épidémie, dans toute la région Auvergne-Rhône-Alpes, dont 47 dans l'Ain (25 dans les hôpitaux, le reste dans des Ehpad). 35 des 66 Ehpad de l'Ain ont signalé des cas confirmés ou possibles de coronavirus.

Dans l'Ain, la capacité d'accueil en lits de réanimation a été doublée depuis le début de la crise. Elle est passée de 560 à 1.200. À Bourg-en-Bresse, le taux d'occupation de ces lits est actuellement de 90% à l'hôpital de Fleyriat, de 80% à la clinique Convert. Mais les effets du confinement commencent à se faire sentir, selon Jean-Yves Grall, président de l'ARS, puisque l'augmentation du nombre de cas est de moins en moins forte.

Des commandes de matériel de soin et de protection


L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes a commandé deux nouveaux respirateurs pour le site de Fleyriat. Ils pourraient être mis en service dès cette semaine. Par ailleurs, des centaines de milliers de masques ont été commandés par le conseil départemental. D'autres, prélevés sur le stock de l'État, sont distribués par Santé Publique France, semaine après semaine.

L'armée a été appelée en renfort, pour lutter contre le virus, dans le cadre de l'opération Résilience. Dès ce lundi soir, des hommes de la caserne de La Valbonne seront déployés à l'hôpital de Fleyriat, pour surveiller le transport et le stockage des masques et des gel hydro-alcoolique.

Un "relâchement" du confinement


La police et la gendarmerie notent un "relâchement" des comportements depuis le milieu de la semaine dernière, selon le préfet de l'Ain Arnaud Cochet. Le confinement serait moins bien respecté, même si le nombre d'amendes délivrées reste stable : autour d'une centaine par jour, dont 70 à 80% pour les seules zones de Bourg-en-Bresse et Oyonnax.

Aucun couvre-feu n'a pour le moment été sollicité, mais certains maires y réfléchissent, notamment avec l'arrivée des fêtes religieuses de Pâques. Le préfet étudiera les éventuelles demandes au cas par cas.