SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LE PROTOCOLE SANITAIRE ASSOUPLI EN MATERNELLE ET EN PRIMAIRE DÈS MARDI

Lundi 21 Septembre - 09:49

COVID-19


Le panneau devant l'entrée de l'école - © Gaël Berger
Il n'y aura pas de fermeture systématique de classe, s'il y a moins de trois cas positifs de Covid, annonce le Ministère de l'Education.


Le Ministère justifie sa décision car "en milieu scolaire les enfants sont peu à risque de forme grave et peu actifs dans la transmission de la Covid. Le risque de transmission existe surtout d'adulte à adulte et d'adulte à enfant et rarement d'enfant à enfant ou d'enfant à adulte".

Autre argument avancé par les services de Jean-Michel Blanquer : "Les transmissions surviennent surtout à l'intérieur du cercle familial ou lors de regroupements sociaux avec forte densité de personnes en dehors des établissements scolaires".

Pas d'isolement pour les profs en contact avec un élève infecté


Concrètement, lorsqu'un enfant sera confirmé cas positif à la Covid-19 dans une classe, la classe pourra désormais continuer de se tenir normalement pour les autres élèves, qui ne sont plus considérés comme cas contacts.

Le protocole d'identification des personnes cas contacts, leur isolement éventuel, la fermeture possible de classes, voire d'écoles, sera toutefois appliqué lorsque qu'il y aura au moins trois cas confirmés dans la même classe (enfants ne venant pas de la même famille ou ne vivant pas dans le même foyer).

Le professeur du premier degré, parce qu'il porte un masque qui constitue une mesure de protection efficace ainsi que l'a reconnu le HCSP, n'est plus considéré comme un "cas contact" et n'est pas invité à s'isoler, s'il a côtoyé un élève non masqué positif à la Covid-19.

Ces nouvelles dispositions sanitaires vont permettre, tout en continuant de garantir la protection maximale des écoliers et des personnels, une continuité pédagogique plus stable pour un plus grand nombre d'élèves.