SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LOIRE : LA FIN DE CINQ ANNÉES DE GALÈRE POUR LES HABITANTS DE LA TALAUDIÈRE

Mardi 26 Mars - 10:46

Actu. locale


Le Pôle de la viande, à la Talaudière - © Gaëtan Barralon
Des odeurs nauséabondes pourrissent la vie de certains Talaudiérois depuis 2014. Mais le dossier est en passe d'être réglé.


C'est une histoire qui dure depuis trop longtemps pour les habitants de la Talaudière : celle des odeurs nauséabondes provenant du Pôle de la Viande.

Des odeurs âcres qui pourrissent la vie des riverains depuis 2014. Au total, près de 500 plaintes ont été déposées. "On a vécu plusieurs années très difficiles, surtout les lotissements autour où il y a 120 maisons. Les gens étaient vraiment découragés, avec également des problèmes de conjonctivite qui sont arrivés", témoigne Freddy Dubuy, président de l'association "Bien vivre à la Talaudière".

Des travaux à réaliser avant l'été

Le dossier s'est accéléré la semaine dernière. Les habitants et les industriels du secteur (Candia, Despinasse Viande et l'abattoir Sicarev) ont été entendus par le procureur délégué.

Objectif : valider enfin une sortie de crise alors que se profile l'été, propice au retour de ces mauvaises odeurs. Les entreprises vont notamment débloquer des moyens.

"Une première série de travaux doit être réalisée dans les trois mois pour qu'on puisse aborder l'été sereinement", assure Freddy Dubuy.

"Des demandes fortes ont été faites par la justice pour qu'on ne parle plus du tout de ce dossier. Ce qu'on voulait, c'est que ça s'arrête et que ce soit durable", ajoute-t-il. L'association n'a d'ailleurs pas pris d'avocat et ne réclame pas d'indemnisation de la part des entreprises concernées.