SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : CE NOUVEAU SABRE LASER DEVRAIT RÉJOUIR LES FANS DE STAR WARS

Samedi 26 Janvier - 05:00

Actu. locale


Des apprentis Jedi - © Hugo Harnois / Radio Scoop
Pendant deux ans, les développeurs du groupe lyonnais LDLC ont travaillé sur un projet de sabre laser connecté. Ce dernier a été présenté il y a deux semaines au Consumer Electronics Show de Las Vegas, un salon consacré aux innovations technologiques.


Quand vous étiez petits, vous vous preniez peut-être pour Luke Skywalker ou Han Solo. Vous allez pouvoir de nouveau les imiter, avec ce sabre laser nommé "Waan", qui se veut "unique", selon le directeur de recherche et développement de LDLC, Laurent Faivre.

Un sabre laser incassable


Conçu par l'équipe de recherche et développement de LDLC, le sabre laser est incassable. L'objet pèse entre 500 et 600 grammes et a une autonomie de 6h grâce à des batteries rechargeables. Trois choix de manches sont proposés ainsi que trois gammes de lames différentes, mesurant 80 à 90 cm.

Une connexion via les applications Android et iOS est nécessaire afin de régler le son et la lumière du sabre laser. Laurent Faivre, qui a pour objectif d'avoir le résultat le plus réaliste possible, est certain que la création peut toucher beaucoup de personnes :"on a vu sur le stand du Consumer Electronics Show un public divers et varié qui avait les yeux remplis d'étoiles, et venait de tous les horizons."

Les apprentis Jedi en action :


Un prix compris entre 250 et 290 euros


Pour se prendre pour Dark Vador, il faudra payer le sabre laser entre 250 et 290 euros, le prix n'étant pas encore fixé. La patience devra également être de mise, puisque l'objet connecté ne sortira pas avant le mois de septembre prochain.

Enfin, une campagne de financement participatif a déjà atteint son objectif de 75 000 euros, alors qu'il reste encore plusieurs jours pour participer.