SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : CONTRÔLES CYCLISTES RENFORCÉS, DE LA PRÉVENTION À LA SANCTION

Jeudi 18 Avril - 06:00

Actu. locale


Les policiers lyonnais mènent une vaste opération de prévention auprès des cyclistes pendant tout le printemps - © Twitter/Police Nationale 69
Les policiers de la Sécurité publique du Rhône mènent pendant 3 mois une vaste opération de prévention auprès des cyclistes lyonnais, avec l'appui d'associations.


En 2018, 6 cyclistes ont trouvé la mort sur les routes du Rhône. Début avril un homme circulant à vélo à trouvé la mort à Rillieux-la-pape, renversé par un camion. La semaine dernière, un autre cycliste a été sérieusement blessé dans un choc avec un car scolaire dans le 6e arrondissement Lyon. Les accidents qui, eux aussi augmentent : + 20% en un an.

Face à ces chiffres alarmants, les policiers mènent donc pendant plusieurs semaines des contrôles dans toute la ville pour faire de la prévention. Ils sont aidés de policiers municipaux et de membres des associations de promotion du vélos.



"Lors de ces contrôles, on s'aperçoit que de nombreux cyclistes s'affranchissent complètement du respect du code de la route, ils franchissent les feux rouges ou les stop et roulent avec leur casque audio sur les oreilles et ils se mettent en danger", déplore le commandant Elisabeth Jouvin de la Direction départementale de la sécurité publique du Rhône. Des infractions punissables d'une amende de 135 euros.

Après la prévention en avril, les policiers passeront à la vitesse supérieure, en mai, avec la verbalisation avec alternative aux poursuites. En clair, s'il veut éviter l'amende, le cycliste devra suivre une formation d'un quart d'heure, sur place, menée par les policiers.

Enfin, en juin, il n'y aura plus d'excuse, finie la prévention, les sanctions tomberont.

"Je tiens à préciser que depuis le début, nous verbalisons systématiquement les voitures qui se garent sur les pistes cyclables ou les scooters qui empruntent ces pistes cyclables, bref tout ceux qui mettent en danger les cyclistes", précise le commandant Jouvin.