SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : LES SOLDES D'HIVER COMPENSERONT-ILS L'EFFET "GILETS JAUNES" ?

Mercredi 9 Janvier - 05:55

Actu. locale


Soldes - © DR
Petit moral pour les commerçants lyonnais, alors que débutent ce mercredi les soldes d'hiver. 6 semaines de promotions qui interviennent après une période très critique pour le commerce durement éprouvé en novembre-décembre par les manifestations des "gilets jaunes".


Les soldes d'hiver 2019 débutent sur une question : suffiront-ils à compenser le manque à gagner de cet automne et à écouler les stocks ?

Peu avant Noël, la FCD, la Fédération du secteur, avait estimé à deux milliards d'euros les pertes pour le commerce de détail à la suite des différents "actes" mis en place par les "gilets jaunes", qui réclamaient une hausse de leur pouvoir d'achat.

Théâtre de violences, voire de pillages, mais aussi de blocages des accès aux magasins et centres commerciaux ces manifestations se sont déroulées tous les samedis précédant Noël, à partir du 17 novembre, une période cruciale pour les commerçants, engendrant d'énormes trous dans leur trésorerie qu'il va leur falloir combler.

"Lors de ces jours-là, de nombreux commerçants ont dû fermer bien avant l'horaire de fermeture prévu et il y a eu des tensions, de la peur et de l'appréhension pour les biens et les personnes", note Clément Chevalier, directeur de My Presqu'ile.

L'association lyonnaise de promotion de la Presqu'île de Lyon, qui regroupe 240 membres, des commerçants indépendants, des grandes enseignes et des artisans du centre de Lyon (du bas des pentes de la Croix-Rousse jusqu'à Confluence) estime que certains commerces ont pu perdre entre 30% et 50 % de leur chiffre d'affaires sur cette période.

"On va vers les soldes en restant positifs, même si on ne rattrapera jamais vraiment ce qui a été perdu. C'est surtout l'occasion d'appeler tous les grands Lyonnais à soutenir leurs commerces de proximité", dit encore Clément Chevalier, faisant ainsi allusion au commerce en ligne auquel la crise des gilets jaunes a grandement profité.

Maintenus à 6 semaines

En attendant de voir si les clients vont se précipiter dans les magasins, les commerçants ont appris que les soldes, qui devaient être raccourcis à quatre semaines comme l'avait annoncé le gouvernement l'an dernier, sont maintenus à six semaines une dernière fois, le projet de loi "Pacte", adopté en première lecture à l'Assemblée nationale cet automne, devant encore faire l'objet d'un examen au Sénat courant janvier.

C'est pourquoi, cette année encore, les soldes se termineront donc mi-février, sachant qu'ils ont débuté dès le 2 janvier dans certains départements limitrophes et en outremer selon les dérogations traditionnelles.

Pour rappel, contrairement aux autres périodes de promotions commerciales, les soldes sont les seuls moments où les commerçants peuvent vendre à perte.

D'où des réductions très intéressantes, allant jusqu'à 70%, et qui le seront d'autant plus cette année que les stocks à écouler sont très importants.

(avec AFP)