SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

MÂCON : SUR L'A6, UN CAPTEUR COMPTE COMBIEN VOUS ÊTES DANS VOTRE VOITURE

Lundi 20 Mai - 07:00

Actu. locale


Sur l'A6 à Mâcon, un capteur compte combien vous êtes dans votre voiture - © APRR
Sur l'A6, au niveau de Mâcon-Nord, un capteur qui compte automatiquement le nombre d'occupants dans les véhicules est en place depuis une semaine. On vous explique pourquoi.


Réserver une voie sur l'autoroute dédiée au covoiturage. C'est l'une des idées d'APRR, la société gestionnaire d'autoroutes.

Ces voies dédiées aux véhicules à Nombre d'Occupants Elevés, comprenez avec 2 passagers ou +, pourraient voir le jour dès 2020 à l'entrée de Lyon et de Grenoble, sur des axes périurbains donc (A43 pour Lyon, A48 pour Grenoble).



Mais pour que le système fonctionne, il faut être en mesure de vérifier si les voitures qui circulent sur la voie sont bien autorisées à le faire, et donc trouver une solution pour compter le nombre de passagers par véhicule.

C'est justement tout l'enjeu du système qui est expérimenté depuis une semaine sur l'A6 au niveau de Mâcon-Nord, dans le sens Paris-Lyon.

"Ce système est positionné sur le terre plein central avec 2 capteurs qui enregistrent des images sur les véhicules qui roulent sur la voie la plus à gauche", explique Françoise Congestri, chef de projet innovation chez Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR). Car à terme, les voies réservées au covoiturage seront positionnées sur la voie de gauche.

Un capteur innovant installé sur l'A6 © APRR


"Ces images sont ensuite analysées grâce à un logiciel qui compte les occupants à bord des véhicules à l'avant et à l'arrière", ajoute Françoise Congestri.

"L'idée, c'est que pendant ces 3 mois d'expérimentation, on teste ce système sous toutes les conditions climatiques, de jour comme de nuit", conclut-elle.

Un bilan sera fait à l'issue de l'expérimentation.

L'objectif, pour APPR de pouvoir compter le nombre de passagers par véhicule est de sensibiliser les automobilistes à la bonne utilisation de la voie dédiée au covoiturage, par le biais de messages pédagogiques affichés sur les panneaux lumineux.