SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

MÉTROPOLE DE LYON : BIENTÔT DES AMENDES SI VOUS TRIEZ MAL VOS DÉCHETS

Mercredi 19 Janvier - 17:00

Actu. locale


Les poubelles qui s'entassent dans le quartier Masséna - © Radio Scoop / Hugo Harnois
La Métropole de Lyon va mettre en place une expérimentation à partir de ce jeudi 20 janvier à Villeurbanne. Des amendes pourront être prononcées en cas d'infraction majeure dans le tri des déchets.


La Métropole de Lyon vient d'annoncer le lancement d'une nouvelle expérimentation à Villeurbanne, au sujet du tri et de la collecte des déchets ménagers.

À partir de ce jeudi 20 janvier, des agents assermentés pourront désormais sanctionner les habitants en cas d'infraction majeure.

"Trop souvent en effet, le non-respect des règles se traduit par des sacs poubelles jetés en vrac à proximité des points de collecte, des contenus de bacs gris et jaunes non conformes ou, pour certains professionnels, un dépassement du volume de déchets hebdomadaire autorisé", indique la Métropole dans un communiqué.

35 euros d'amende


Dans un premier temps, les habitants mis en cause recevront un avertissement par courrier ou directement sur le terrain. En cas de récidive, ils recevront une amende de 35 euros (pour une personne physique) ou de 175 euros (pour un bailleur ou un syndic de copropriétés par exemple).

La Métropole de Lyon précise que l'expérimentation devrait progressivement s'étendre à l'ensemble du territoire.

À savoir


Le code pénal prévoit déjà des amendes en cas de non-respect des règles. Depuis 2015, la Métropole de Lyon a récupéré "le pouvoir de police en matière de collecte et de ramassage des déchets ménagers et assimilés", précise-t-elle dans son communiqué. Au total, une vingtaine d'agents ont donc été formés pour pouvoir désormais sanctionner les habitants.