SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

MONGOL RALLY : LES DEUX LYONNAIS SONT ARRIVÉS EN SIBÉRIE !

Mardi 10 Septembre - 12:25

Actu. locale


Benjamin et Augustin sur le podium d'arrivée ! - © Benjamin Marquier
Après deux mois de voyage, 16 pays traversés et quelques galères, Benjamin et Augustin, les deux cousins originaires de Lyon, sont arrivés à la frontière entre la Russie et la Mongolie, pour franchir la ligne d'arrivée du Mongol Rally 2019 !


Ils étaient partis le 16 juillet de Tassin-La-Demi-Lune, près de Lyon, avec la volonté de traverser une bonne partie de l'Europe et de l'Asie. Au programme : 17 000 kilomètres pour rejoindre la Mongolie...avant de revenir.

Un peu moins de deux mois après, ils ont franchi la ligne d'arrivée, dimanche soir, épuisé mais heureux. "C'est un sentiment très compliqué à expliquer mais c'est fabuleux ! On n'arrive pas à réaliser tout ce qu'on a fait, avec toutes les galères. Finalement, c'est quand on est en lien avec la famille et les amis qu'on se rend un peu plus compte de cette aventure", explique Benjamin, que Radio Scoop a pu joindre à Irkoutsk, à proximité du Lac Baïkal.



Les deux cousins ont vécu pas mal de galères, comme cette panne au Tadjikistan. Et même lors du dernier jour ! "À 400 kilomètres de l'arrivée, on a entendu un bruit bizarre dans le moteur. C'était un problème d'arrivée d'essence dans le moteur. Comme en Ouzbékistan. On a encore dû être tracté, mais cette fois, la réparation n'a duré que 1h30", sourit Benjamin.

La dernière panne, à 400 kilomètres de l'arrivée ! © Benjamin Marquier


Et maintenant ? "Il faut rentrer", rigolent les deux cousins, qui vont prendre la direction de Novossibirsk, puis Kazan et Moscou, qu'ils espèrent rejoindre dans deux semaines. Ensuite, deux options s'offrent à eux : un retour par la Scandinavie (Finlande, Suède), puis le Danemark, l'Allemagne et la France. Ou, si les températures sont trop basses, un itinéraire moins nordique, avec les pays baltes, la Pologne et l'Allemagne.

Dans les deux cas, l'arrivée est prévue dans un peu plus d'un mois, aux alentours de mi-octobre. À condition que Josy, la vieille C15, tienne le choc !

Une photo au Kirghizistan © Benjamin Marquier