SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

MUNITIONS, TROTTINETTES, SACS À CROTTES : ILS ONT NETTOYÉ LA SAÔNE À LYON

Lundi 25 Octobre - 12:18

Écologie


Opération de ramassage de déchets - © Facebook / Collectif Les Péniches De Lyon
Le collectif "Les Péniches de Lyon" a organisé samedi la 8e édition de son opération "Coup de balai dans l'eau". Tous les ans, des bénévoles récoltent les déchets dans la Saône et dans la darse de la Confluence.


La darse de la Confluence est un bassin artificiel situé au Sud de la Presqu'ile à Lyon, dans un quartier très commerçant. 16 associations y ont participé à une opération de nettoyage et de ramassage des déchets, ce samedi 23 octobre, assistées par des jeunes en Service National Universel, des habitants des péniches, des riverains et des plongeurs amateurs. Sous l'eau, en surface et sur la rive, ils ont collecté au total 1,2 tonne de déchet.

Geneviève Brichet, coprésidente du collectif Les Péniches de Lyon, se réjouit, puisque c'est trois fois moins que l'an passé ! "On est très content d'avoir ramassé un moins grand tonnage que l'an dernier. Cela veut dire que ce qu'on fait est peut-être utile, et qu'il y a moins de déchets !"

Le bilan de l'édition 2021


- 31 trottinettes (contre 110 l'an passé)
- 11.300 mégots de cigarettes
- 480 capsules en métal
- 270 canettes
- 260 bouteilles en verre et 270 en plastique
- 200 bouchons plastiques
- 150 masques
- 100 tickets de métro
- 85 gobelets en plastique
- 50 lingettes
- 45 sacs à crotte
- 12 vélos
- 2 caddies
- Des jouets
- Des conserves
- 35 munitions

Les nettoyages citoyens se multiplient


Ce type d'opération de nettoyage se multiplie dans toute la région. D'ailleurs, pour Vincent Bertin, plongeur amateur et responsable de l'association "Un Océan de Vie à Lyon", qui a encadré cette opération, chacun doit y mettre du sien.

"C'est le message à faire passer : dès que je vois un déchet, je le ramasse et je le jette à la poubelle. Au moins, ça évitera de polluer l'eau. L'eau, on la boit, et on mange les poissons alors qu'ils ingèrent le plastique. À terme, on va manger du plastique ! Et on en mange déjà !"

On estime que si 5% de la population mondiale s'y mettait pendant seulement 5 heures, on pourrait nettoyer toute la planète.