SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

NOUVELLE JOURNÉE DE MOBILISATION DANS L'ÉDUCATION NATIONALE

Jeudi 20 Janvier - 06:25

COVID-19


Manifestation des enseignants - © Radio SCOOP
Les enseignants sont appelés à se mobiliser ce jeudi 20 janvier. Une semaine après une mobilisation historique et malgré les annonces du gouvernement, sur le terrain rien n'a changé.


La colère ne retombe pas. Une semaine après une journée de mobilisation très suivie, les enseignants sont à nouveau appelés à se mobiliser ce jeudi 20 janvier. Car sur le terrain la situation n'a pas évolué, malgré les promesses du gouvernement.

Les livraisons de masques et les remplaçants se font attendre


Contrairement à la semaine dernière, les enseignants ne sont pas forcément appelés à se mettre en grève et à manifester. Un rassemblement aura lieu à 17 heures devant le rectorat de Lyon.

Mais quelle que soit la forme d'action choisie, l'exaspération est toujours bien présente. "Les annonces faites jeudi dernier, pour le moment concrètement dans les écoles, il n'y a rien. On n'a pas reçu de masques, ni de collègues issus de la liste complémentaire", dénonce Isabelle Roussy, du SNUIPP.

Plus que les vacances de Jean-Michel Blanquer, elle regrette surtout une communication qui passe systématiquement par les médias nationaux pour annoncer les nouveaux protocoles. "Ce sont les chaînes de télévision qui peuvent annoncer aux parents que tout va bien, qu'on va donner des moyens, apporter de l'aide et des masques... Mais sur le terrain ce n'est pas ce qui se passe et ce n'est pas visible. On a des parents qui nous ont demandé en début de semaine si on avait reçu les masques. Je leur ai répondu que pour l'instant on n'avait rien et qu'on faisait avec les masques qu'on achète", ajoute Isabelle Roussy.

Une nouvelle journée de mobilisation est prévue le 27 janvier, mais elle dépassera le cadre strict de l'Éducation nationale, puisqu'elle sera consacrée aux salaires et à l'emploi.