SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoies
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

PAR TÉLÉPHONE, DES ARNAQUEURS SE FONT PASSER POUR LES FINANCES PUBLIQUES

Vendredi 23 Septembre - 15:50

Faits divers


Des arnaques touchent le département de l'Ain - © Canva - Pixabay
Dans l'Ain et en dehors du département, des escrocs se font passer depuis jeudi pour les Finances publiques par téléphone.


La gendarmerie et la préfecture de l'Ain mettent en garde depuis jeudi 22 septembre les usagers. Une série d'escroqueries et de tentatives d'escroqueries ont été relevées dans le département, mais aussi au-delà, visant les Finances publiques.

"Les auteurs ont réussi à modifier le numéro de téléphone du centre des finances publiques de Bourg-en-Bresse par le biais de la page Google en utilisant l'icône "suggestions". Ils utilisent le numéro suivant : 01.89.16.91.33. Les victimes pensant être en relation avec les agents du centre des finances publiques transmettent leurs coordonnées bancaires", explique la gendarmerie sur sa page Facebook.


Utilisation de numéros surtaxés



Selon les militaires, le préjudice estimé est entre 3 000 et 8 000 euros. Ces derniers préconisent de chercher le numéro de La Direction générale des Finances publiques (DGFiP) via les pages jaunes. "Ne communiquez pas vos coordonnées bancaires, les services du centre des finances publiques ont déjà toutes les informations", conclut la gendarmerie.

Dans un communiqué, la préfecture de l'Ain explique de son côté que les escrocs renvoient également vers des numéros surtaxés, ce que ne fait pas la DGFiP. Cette dernière a d'ailleurs engagé des poursuites judiciaires.