SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

RISQUE DE RELÂCHEMENTS DES COMPORTEMENTS, LA PRÉFÈTE DE LA LOIRE ALERTE

Samedi 6 Mars - 15:50

COVID-19


Photo d'illustration - © CC
Selon Catherine Séguin, la situation sanitaire reste particulièrement fragile, elle en appelle à la vigilance.


La Loire ne fait pas partie des département sous surveillance accrue, et la préfète souhaiterait que ça continue ! En effet, dans un communiqué publié hier, Catherine Séguin a mis en garde contre le relâchement des comportements et le non-respect des gestes barrières.

"Depuis plusieurs jours, et en particulier le week-end, il est constaté dans la Loire, des regroupements de personnes sur la voie publique, au sein ou aux abords d'établissements sportifs, contraires à la réglementation et conduisant à des comportements qui ne permettent pas de garantir le respect des mesures d'hygiène et de distanciation sociale" peut-on lire dans le communiqué.

La préfète en appelle donc à la vigilance et à la responsabilité de chacun et rappelle plusieurs mesures, telles que les rassemblements de plus de 6 personnes interdits sur la voie publics ou encore le maintient du port du masque obligatoire sur le territoire des 53 communes de Saint-Étienne Métropole sur la voie publique ou dans les lieux accessibles au public.

Enfin Catherine Séguin a annoncé que les contrôles seront renforcés et en particulier ce week-end. Pour rappel, les contrevenants s'exposent à une amende de 135€, et plus encore en cas de récidive. Les organisateurs de rassemblements interdits peuvent faire l'objet de poursuites judiciaires.