SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

[VIDÉOS] FABRIQUER SON MASQUE DE PROTECTION EN PAPIER OU EN TISSUS

Lundi 6 Avril - 14:30

COVID-19


Vous pouvez vous aussi aider à la fabrication de ces masques ! - © DR
Face au manque de masques de protection disponibles pour le grand public, certains professionnels de santé recommandent des techniques pour en fabriquer soi-même. En voici quelques exemples !


Devenus rares, les masques FFP2 et chirurgicaux sont réservés au personnel soignant. "Un masque même imparfait sera toujours mieux que pas de masque" : voilà ce qu'avait déclaré le Professeur Jean-Yves Blay du Centre Léon Bérard à Lyon, dans un courrier courant mars. Il y encourageait l'entreprise ligérienne Les Tissages de Charlieu à se lancer dans la production de masques en tissus, lavables et réutilisables.

Depuis, pompiers, policiers, employés de la grande distribution viennent régulièrement s'approvisionner.

Une serviette, deux élastiques, une agrafeuse


Samedi, l'Académie Nationale de médecine est allée encore plus loin en demandant au gouvernement de rendre le port du masque obligatoire pour tout le monde pendant le confinement, voire au-delà. Des masques "alternatifs" sont ainsi préconisés, avec la possibilité d'en fabriquer soi-même à la maison.

Sur YouTube, des dizaines et des dizaines de vidéos sont apparues ces derniers jours. Objectif, détailler les étapes nécessaires à la fabrication d'un masque. L'Académie Nationale de Médecine recommande deux vidéos, à commencer par celle du professeur Daniel Garin expert en risques infectieux. Son modèle de masque jetable, en papier, permet d'absorber les postillons responsables de la contamination.



Autres vidéos utiles, cette fois-ci pour un masque en tissus :





L'organisme de normalisation Afnor a par ailleurs mis en ligne un modèle de masque barrière sur son site, manifestement victime de son succès. "Vous êtes très nombreux à télécharger ce document. Nous vous demandons un peu de patience et de persévérance ! N'hésitez pas à renouveler votre tentative si vous n'y arrivez pas du premier coup", peut-on lire en haut de la page.

►COVID-19

Le port du masque bientôt obligatoire pour tous ?

C'est en tout cas ce que recommande ce samedi l'Académie...