SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

ACCUSATION DE PLAGIAT : ED SHEERAN BLANCHI PAR LA JUSTICE

Mercredi 6 Avril - 14:38

Musique


Ed Sheeran en interview pour Radio Scoop
Accusé de plagiat pour son titre "Shape of You", Ed Sheeran a été définitivement blanchi ce mercredi par la justice britannique.


La star britannique de la pop Ed Sheeran n'a pas commis de plagiat pour son méga hit "Shape of You", a conclu ce mercredi la Haute Cour de Londres, déboutant deux auteurs-compositeurs qui l'avaient saisie.

Ed Sheeran, 31 ans, n'a pas copié, "ni délibérément, ni inconsciemment", une partie de la mélodie de la chanson "Oh Why" de Sami Chokri et Ross O'Donoghue pour son tube planétaire, le plus vendu au monde en 2017. Il affiche aussi 3 milliards d'écoutes sur Spotify et presque 6 milliards de vues sur YouTube.

"C'est vraiment dommageable pour la composition musicale"


Selon le juge, il y a des "similarités évidentes" entre les deux chansons, avec une mélodie issue notamment de la gamme pentatonique mineure comme "d'innombrables chansons de la pop, rock, folk et blues", mais aussi des "différences importantes". Les deux phrases mélodiques "jouent des rôles très différents dans leurs chansons respectives", a-t-il ajouté.


Se disant "heureux" de l'issue du procès, la star a regretté sur Instagram que "des requêtes comme celle-ci deviennent trop habituelles", avec l'objectif d'obtenir un accord financier même si elles sont "infondées".

"C'est vraiment dommageable pour la composition musicale", a-t-il ajouté, ajoutant que "des coïncidences arrivent forcément" au vu du nombre limité de notes disponibles pour l'énorme quantité de chansons produites dans le monde.

"J'espère que nous pouvons tous retourner à l'écriture de chansons plutôt que de devoir prouver que nous savons les écrire", a-t-il conclu.