SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CONFINEMENT : SELON LES STATISTIQUES, 1 COUPLE SUR 10 VA SE SÉPARER !

Jeudi 7 Mai - 15:26

Buzz


Couple - © CC0
L'Ifop, l'institut d'études opinion et marketing en France et à l'international a fait un état des lieux de la vie sexuelle et affective des français pendant le confinement...


Le confinement n'est pas une période facile et chacun a dû s'adapter à cette situation inédite. Certains ont dû apprendre à vivre seuls, d'autres à supporter les frères et sœurs non stop, et les couples à vivre 24H/24 ensemble !

Les Français ont été contraints de revoir leurs habitudes au niveau de leur vie de couple ! Et ce qu'il en ressort n'est pas forcément glorieux !

Impact du confinement sur la vie sexuelle et affective des français


L'enquête a été réalisée sur un échantillon de taille conséquente (3 045 personnes âgées de 18 ans et plus), faisant état des lieux précis de l'impact du confinement sur la vie et l'épanouissement sexuel et affectif des Français confinés.

Selon l'Ifop, le confinement a engendré une baisse de l'activité sexuelle des français (couples ou célibataires). L'institut rapporte que 44% des français n'auraient pas eu de rapport sexuel au cours du dernier mois. Ce chiffre est 26% plus élevé que d'habitude. Ce qui pourrait paraître normal pour les célibataires, l'est beaucoup moins pour les couples, pour qui l'activité sexuelle baisse également.

1 couple sur 10 séparé après le confinement ?


Cette diminution de l'activité sexuelle chez les couples s'expliquent : "les conditions de vie imposées par le confinement ont créé un niveau d'anxiété, de stress, de trouble du sommeil ou de tension au sein du foyer (enfants, tâches ménagères, perte d'emploi…), pouvant également avoir un impact négatif sur la libido des Français" rapporte l'institut.

Il faut quand même souligner que pour la majorité des couples (60%), le confinement n'a pas eu d'impact sur la relation conjugale. Pour 30%, cela les a rapprochés mais pour 1 couple sur 10, le confinement les a éloignés !!

Selon l'Ifop toujours : "11% des Français souhaitent prendre des distances avec leur partenaire à l'issue de la période de confinement, et 4% souhaitent même rompre de manière définitive".

Pour tout de même finir sur une nouvelle positive, sachez que 88% des couples vivant sous le même toit renouvelleraient la situation avec le même partenaire, si un nouveau confinement venait à être obligatoire.

Tout n'est donc pas perdu, soyez patients et courageux !