SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoies
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LES PLUS BELLES PERLES DU BAC DE PHILO 2022

Jeudi 7 Juillet - 16:15

Insolite


examen scolaire - © Kobus Louw
Alors que les résultats du bac sont tombés ce mardi 5 juillet, Le Parisien a profité de cette occasion pour dévoiler les citations qui ont fait rire les correcteurs. Voici les plus belles perles du bac de philo 2022.


Les étudiants de séries générale et technologique avaient chacun le choix entre deux sujets de dissertation et un sujet de commentaire.

Pour les séries générales :


"Les pratiques artistiques gouvernent-elles le monde ?"

À ce sujet, certains ont mal orthographié des noms de grands artistes comme le pauvre Beethoven qui a eu le droit à "Par exemple, Bétowen s'est livré à de bonnes pratiques artistiques".

D'autres ont placé des références de haute culture, citant notamment l'émission de relooking "Incroyables transformations".
"Le maquillage est de l'art car dans l'émission ‘Incroyables transformations' la maquilleuse transforme le look des personnes moches.'"

Un dernier s'est permis : "Certaines rockstars, quand elles chantent ou crient, on dirait qu'elles jouissent".

"Revient-il à l'Etat de décider de ce qui est juste ?"

À ce sujet assez politique, un étudiant s'est prononcé : "Si le président Macron décide quelque chose, c'est que c'est forcément juste, puisque c'est le président".

Un autre a décrété que "si je trouve juste de rompre avec ma petite amie parce qu'elle est agaçante et que je ne veux plus la subir, c'est à moi de décider, pas au juge". On plaint sa petite amie !

Un élève s'est aussi mélangé les pinceaux entre la conception du Monde et le jazz : "On sait très bien que l'univers a été créé par le big band."

Pour les séries technologiques :


"La liberté consiste-t-elle à n'obéir à personne ?"

Un élève peu motivé à passer l'épreuve de philosophie a écrit : "par exemple, si je dis je refuse de prendre ce sujet de philosophie au surveillant qui me le donne, c'est que je suis libre de ne pas faire ce bac philo parce que j'en ai pas envie. Mais je suis raisonnable, alors je le fais, mais je perds ma liberté".

Un autre, à l'opposé, a cité la devise anarchiste :
"Comme les disaient les anarchistes : ‘ni dieu ni mètre'".

"Est-il juste de défendre ses droits par tous les moyens ?"

Un individu a tenté de placer plusieurs références dans son illustration, et ça donne : "Des gilets jaunes ont perdu un œil pour leur défendre leur droit, mais ils n'ont pas pu faire ‘œil pour œil' car les CRS avaient des casques".

Le meilleur pour la fin, et c'est le cas de le dire : "La faim justifie les moyens" a affirmé un étudiant qui devait avoir une petite faim à ce moment-là !