SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

UN MANNEQUIN AFFICHE SES VERGETURES SUR INSTAGRAM ET BRISE LES TABOUS

Mardi 18 Février - 16:43

Buzz


Ashley Graham - © Instagram
Ashley Graham a toujours été très honnête sur l'évolution de son corps lié à sa grossesse. Elle poste sur Instagram une photo de ses vergetures post-accouchement brisant ainsi tous les tabous.


Pendant et après la grossesse, le corps se métamorphose. De nombreux sujets restent très peu évoqués, devenant souvent de véritables tabous. C'est justement le "combat" d'Ashley Graham qui a donné naissance à son premier enfant, le petit Isaac, le 18 janvier dernier.



C'est avec cette photo que le mannequin a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Elle pose nue, mettant en avant son ventre et ses vergetures, avec en légende "La même moi. Quelques nouvelles histoires".



Les commentaires fusent et sa communauté est très reconnaissante de voir non seulement la réalité mais surtout à quel point la jeune femme a confiance en elle, malgré l'évolution de son corps. "Marques de guerrière", "Belle", "Magnifique", "C'est normal".

Ashley Graham décomplexe les jeunes mamans


Ce n'est pas la première fois qu'Ashley cherche à briser les tabous et à libérer la parole sur le sujet. Elle avait déjà posté il y a quelques jours une autre photo de son ventre post-grossesse avec un message très honnête où elle se livre sur les réalités que l'on rencontre après l'accouchement et dont on parle très peu.



"Levez la main si vous ne saviez pas que vous changeriez aussi vos propres couches. Après toutes ces années passées dans la mode, je n'aurais jamais pu deviner que les sous-vêtements jetables seraient mes vêtements préférés, mais nous y voilà ! Personne ne parle du rétablissement et de la guérison que vivent les jeunes mamans. Je voulais vous montrer que ce n'est pas que des arcs-en-ciel et des papillons ! C'est incroyable les obstacles que nous rencontrons encore pour parler de ce que les femmes vivent vraiment".

La queen du body positive rejoint un mouvement qui prend de plus en plus d'ampleur et que l'on peut suivre en France, avec le hashtag #MonPostPartum. Lancé par Illana Weizman et Morgane Korech il incite les femmes à partager leurs expériences, sans tabous.





Dernièrement, ABC a refusé de diffuser la publicité de Frida Mom, spécialisée dans les gammes de produits de soins post-accouchement, le soir des Oscars.



Jugée “trop crue” avec "une nudité partielle", on voit une jeune maman qui se réveille avec les pleurs de son bébé et qui se rend non sans difficultés aux toilettes pour changer sa protection urinaire. Une image peut-être pas "glamour" mais on ne peut plus normale, que de nombreuses femmes connaissent.



"Me voici, portant une couche pour adulte, épongeant le sang qui coule pendant des jours et des semaines, le ventre encore gonflé, l'utérus encore étendu, les contractions qui le remettent doucement en place, les jambes bleuies, les points qui tirent, l'impossibilité de s'asseoir sans douleurs, l'urine qui brûle, l'impression d'être passée sous un rouleau compresseur".