SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

3 JOUEURS DE L'OL PRIVÉS DE DÉPLACEMENT À GLASGOW POUR RAISON SANITAIRE ?

Jeudi 9 Septembre - 15:55

Football


Lucas Paqueta avec le maillot de l'OL 2021-2022 - © Instagram @lucaspaqueta
C'est une information Radio Scoop : le gouvernement écossais a déjà prévenu qu'il refuserait de laisser rentrer sur son territoire trois joueurs de l'OL, parce qu'ils reviennent d'un pays classé "Rouge Covid" par les autorités britanniques. Ils rateraient donc le premier match d'Europa League sur le terrain des Glasgow Rangers. Un vrai coup dur pour le club lyonnais, qui a saisi l'UEFA pour trouver une solution.


Décidément, la trêve internationale risque de coûter très cher à l'OL. D'abord, les Brésiliens Lucas Paqueta et Bruno Guimaraes joueront dans la nuit de jeudi à vendredi face au Pérou. Conséquence : ils rentreront trop tard à Lyon pour postuler à la réception de Strasbourg, dimanche soir (20h45). Ensuite, Tino Kadewere rentre blessé de son séjour au Zimbabwe et doit passer des examens médicaux pour déterminer sa durée d'indisponibilité.

Mais ce qui n'était pas prévu, c'est que le club lyonnais soit privé des trois mêmes joueurs pour le déplacement sur la pelouse des Rangers, à Glasgow, jeudi 16 septembre. Le Brésil et le Zimbabwe étant considérés comme des pays classés "rouge Covid" par les autorités britanniques, le gouvernement écossais a déjà alerté l'OL : Lucas Paqueta, Bruno Guimaraes et Tino Kadewere ne seront pas autorisés à rentrer sur le territoire. Et donc à disputer le match !

L'UEFA est saisie


L'OL a expliqué que la délégation restait dans une bulle sanitaire durant tout le séjour en Ecosse...sans convaincre le gouvernement. Les dirigeants lyonnais se sont donc tournés vers l'UEFA dans l'espoir d'une solution permettant aux joueurs d'être éligibles pour ce premier match d'Europa League.

L'instance européenne a d'ailleurs été alertée par d'autres clubs pour les mêmes raisons. Deux exemples : Leipzig pourrait être privé du Malien Amadou Haïdara (qui a joué en Ouganda) pour son déplacement à Manchester City mercredi, alors que Naples devrait faire sans le gardien colombien David Ospina pour le déplacement à Leicester, jeudi, en Europa League.

Alors que certains clubs anglais ont refusé de laisser partir leurs joueurs internationaux, dont ils pourront disposer lors des prochains matchs, l'OL pourrait payer cher sa volonté de respecter les règles. C'est-à-dire libérer ses internationaux pour qu'ils jouent en sélection...