SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

ASSE - LENS : ATTENTION À NE PAS PERDRE LE NORD !

Vendredi 14 Janvier - 06:30

Football


la rencontre ASSE / Lens - © Radio Scoop
L'AS Saint-Étienne reçoit Lens ce samedi 15 janvier (17 heures) dans un Chaudron quasiment vide. Décimé, l'ASSE doit pourtant l'emporter pour se relancer dans la course au maintien.


L'année 2022 a bien débuté pour l'ASSE. Vainqueur de Jura Sud en Coupe de France (1-4), les Verts n'ont malheureusement pas pu enchaîner puisque le match de reprise de L1, face à Angers, a été reporté.

De nombreux absents


Malgré tout (et ce n'est pas négligeable), même sans jouer, les Verts n'ont pas pris (encore plus) de retard sur les concurrents au maintien. Ils sont toujours derniers et comptent cinq points de retard sur le premier non relégable, Bordeaux.

Et donc, après une coupure de 15 jours, l'ASSE va retrouver le championnat en recevant Lens, 6e de Ligue 1. Les Stéphanois tenteront d'enchaîner un deuxième succès en 2022, mais ce sera sans plusieurs joueurs. Cinq éléments sont en Afrique pour disputer la CAN : Wahbi Khazri, Saïdou Sow, Harold Moukoudi, Yvan Neyou et Denis Bouanga. Trois joueurs sont touchés par le Covid et deux autres sont blessés.

"Faire plus avec l'effectif actuel"


"J'ai répertorié 12 éléments qui ne devraient pas être disponibles. Sur tout un groupe ce n'est pas neutre. Je ne suis pas en train de pleurer (sic) mais malgré tout il faut faire sans", concède Pascal Dupraz. "Il faut trouver des solutions avec l'effectif qui est le nôtre en ce moment, pour être performant. Obtenir des résultats avec ce groupe, sans dénigrer les joueurs qui composent cet effectif actuel".

Cette vague d'absents reste néanmoins un gros caillou dans la chaussure d'une équipe stéphanoise lanterne rouge de L1, qui dispose déjà de la deuxième pire attaque et de la troisième pire défense du championnat. "Bien sûr que la situation est préoccupante", ne nie pas le Haut-Savoyard. "Mais rien n'est encore perdu. Quand on fait le métier que je fais, on a envie de marquer des buts. J'ai surtout envie que les joueurs marquent des buts quand ils ont le ballon et surtout qu'ils n'en prennent pas quand c'est l'adversaire qui a le jeu en main. Mais il faut faire tourner le "compteur points". Et peut-être que je vais décevoir les Lensois, mais je ne les crains pas. Je les respecte beaucoup par contre".

Le coup d'envoi de cette rencontre ASSE / Lens, c'est ce samedi à 17 heures.