SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

ASSE : OLÉ SELNAES TACLÉ PAR FRÉDÉRIC PAQUET

Vendredi 1 Février - 16:30

Football


Le milieu de terrain stéphanois Ole Selnaes - © ASSE
Le milieu de terrain norvégien, candidat à un départ en Chine, s'est fait reprendre de volée par Frédéric Paquet, le directeur général de l'ASSE.


"Olé Selnaes a été complètement irrespectueux. C'est un manque d'éducation, de respect envers ses coéquipiers et le coach. On n'a pas passé l'éponge", Frédéric Paquet n'y est pas allé avec le dos de la cuillère, ce vendredi matin, au moment d'évoquer l'épineux cas Selnaes.

Les pieds dans la forez, la tête en Chine

C'est pourtant un Olé Selnaes souriant que la petite trentaine de supporters présents a pu voir ce matin au centre d'entraînement de l'Étrat. Le mercato, en France, s'est terminé à minuit, la nuit dernière et le norvégien est toujours Stéphanois... Mais peut-être plus pour très longtemps. Depuis plus d'une semaine maintenant, il est ardemment courtisé par le FC Shenzen, un club chinois à la surface financière bien supérieure à l'ASSE.

Promu en première division chinoise, le FC Shenzen aimerait faire de l'international norvégien la tête d'affiche de son équipe et aurait - selon certains agents - proposé un contrat de 3 ans et 10 millions d'euros (au global) à Selnaes. Des chiffres qui ont de quoi faire tourner la tête : c'est 5 fois plus que ce qu'il gagne dans le Forez ! Mais selon l'ASSE, aucune offre n'est arrivée sur le bureau Stéphanois. "C'est bien ça le problème, il y a un montant à partir duquel on peut discuter, mais pour l'instant, nous n'avions rien reçu. Et dans le même temps, le mal est fait, puisqu'Olé veut partir en Chine", a commenté Frédéric Paquet.

C'est ce qui explique pourquoi, "après s'être enfermé 2 jours dans la chambre lors du stage à Carquefou", Olé Selnaes s'est dit malade et a quitté le stage pour rentrer à Saint-Étienne mardi dernier. Et là, Frédéric Paquet fulmine. "C'est irrespectueux. Vis à vis du club, mais aussi de ses partenaires et du coach qui comptait sur lui le lendemain pour affronter Nantes (1/1)".



"Il a mal agi. Nous lui avons dit. Nous n'avons pas passé l'éponge. Dans cette affaire nous sommes spectateur et victime", a argumenté le directeur général. Alors Selnaes peut-il quitter l'ASSE ? "C'est une possibilité, on attend une offre ferme et concrète des Chinois, qui reflète aussi les chiffres que l'on a entendu oralement de la part de certains agents. Il faut que ça se fasse avant le 28 février, date de clôture du mercato chinois".

Gasset moins sévère avec son (futur ex) joueur

L'entraîneur des Verts, Jean-Louis Gasset, a été moins tranchant. "Olé est très perturbé. Je peux comprendre et je ne lui en veux pas". En revanche, le tacticien semble avoir fait une croix sur Selnaes. "Je ne le compte pas dans les joueurs à ma disposition pour finir la saison. On va dire que Aït Bennasser et Vada remplacent numériquement Diousse et Selnaes".



Passablement énervé au sujet de cette affaire, Jean-Louis Gasset n'a pas voulu s'étendre sur le cas Selnaes. Même si la pilule n'est pas encore passée. "Là, ce sont des mois et des mois de travail qui s'envolent. Au milieu, on avait un équilibre avec M'Vila et Selnaes. Tout ça, c'est à reconstruire. Il faut trouver de nouveaux automatismes".