SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

ASVEL : LE TITRE OU LES REGRETS

Mardi 25 Juin - 05:14

Basket


L'ASVEL face à Monaco pour le match 2 de la finale. - © Hugo Francés
Les basketteurs villeurbannais reçoivent Monaco ce mardi soir à l'Astroballe (20h45), dans le 5e et dernier match de la finale du championnat. Le vainqueur sera sacré champion de France.


L'ASVEL a gagné les deux premières manches à l'Astroballe, avant de perdre les deux suivantes à Monaco. Le titre de champion de France va donc se jouer dans ce dernier match décisif, dans une ambiance suffocante à l'Astroballe. Et pas seulement à cause de la canicule...

Exactement le même scenario que les filles de l'Asvel


C'est exactement le même scénario que les filles de l'Asvel, qui avaient remporté le titre face à Montpellier dans les mêmes conditions il y a un mois. Ingrid Tanqueray s'en souvient parfaitement. "Gagner un 5e match à domicile, avec ses supporters, c'est magique. Ce sont des souvenirs pour la vie", avoue la meneuse de jeu.

On veut bien la croire. Mais comment faire ? "Il y a plus de pression et d'excitation mais ce n'est pas du mauvais stress. À Lyon, on aime le suspense (rires). Il faut se concentrer sur le positif, sur ce qui a fait gagner l'équipe. C'est du mental, de l'envie et de la détermination", rappelle Ingrid Tanqueray, qui n'a pas de doute sur l'issue de la finale. "Filles et garçons, on gagne le 5e match !"

L'Asvel peut donc réussir un doublé historique, en décrochant le titre de champion chez les hommes et chez les femmes lors de la même année. Une performance que le PUC est le seul club à avoir réussi...il y a 56 ans (1963) ! "Avec la victoire en Coupe de France et le bon parcours en Coupe d'Europe, la saison n'est pas réussie pour autant. Elle ne le sera que si on gagne le titre. On ne joue pas pour gagner des matchs, mais pour remporter des titres. Et on a l'occasion de le faire", salive le capitaine Charles Kahudi.