SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CLERMONT FOOT : AHMET SCHAEFER REMET LA MAIN AU PORTE-MONNAIE

Mardi 2 Mars - 10:12

Football


Le président du Clermont Foot Ahmet Schaefer au micro de Radio Scoop - © Tiphaine Coulon / Radio Scoop
Entre l'absence de spectateurs au stade Montpied et le fiasco des droits télé, le président du Clermont Foot n'a pas le choix : il va devoir réinvestir pour combler des pertes qui dépassent les 2 millions d'euros.


Sur le terrain, on le sait, tout va bien pour les joueurs de Pascal Gastien. Bien installés à la deuxième place du classement de Ligue 2, ils s'apprêtent à vivre une fin de saison excitante, avec la possibilité de monter en Ligue 1.

Mais sur le plan financier, les perspectives sont moins réjouissantes. Nommé président du club auvergnat le 13 mars 2019, Ahmet Schaefer doit gérer les conséquences de la crise sanitaire, avec des matches qui se jouent à huis clos depuis plusieurs mois. Un coup dur, mais le stade Montpied n'accueillant que 3.000 spectateurs en moyenne avant la fermeture des tribunes, il ne s'agit pas du plus gros manque à gagner dans les caisses auvergnates.

Pas de baisse de salaire demandée aux joueurs


Le pire, c'est évidemment le fiasco des droits télés, avec l'échec de Médiapro, une renégociation avec Canal Plus et des montants reversés aux clubs revus à la baisse. Les droits télé représentent plus de 60% des revenus du Clermont Foot. "C'est une perte réelle de 2 millions d'euros", confirme le président suisse.

Ahmet Schaefer va donc devoir mettre la main à la poche. "On assume nos responsabilités, on va traverser cette crise en faisant le dos rond, on utilise les moyens à notre disposition, au fur et à mesure, avec l'aide du gouvernement et le chômage partiel. On reste optimiste et pro actif, malgré la crise", souligne celui qui a fait fortune dans le monde de la finance.

Dans plusieurs clubs de Ligue 1 comme de Ligue 2, les dirigeants ont demandé aux joueurs de baisser leurs salaires pour faire des économies. Ce qui n'est pas le cas au Clermont Foot. Pour le moment, aucune baisse de salaire n'a été évoquée pour les joueurs et les salariés du club sont tous au travail.

Ahmet Schaefer était présent ce samedi 27 février au stade Montpied pour assister à la victoire face à Valenciennes (4-0), mais il ne sera pas en Bretagne ce mardi soir pour assister à la rencontre entre Guingamp et Clermont, dont le coup d'envoi sera donné à 20 heures.