SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

COUPE DU MONDE : LA YELLOW ARMY PAS ENCORE PRÊTE À CHANGER DE COULEURS

Vendredi 20 Septembre - 05:30

Rugby


Les supporters de l'ASM suivent la finale sur l'écran géant de la place de Jaude. - © Pascal Larrieu / Radio SCOOP
Les supporters auvergnats, amateurs de rugby, seront derrière les Bleus...ou en tout cas, derrière les Clermontois qui portent le maillot de l'équipe de France.


La Coupe du monde de rugby débute ce vendredi au Japon, avec un match entre le pays organisateur et la Russie (12h45 heure française).
Pour voir les Bleus entrer dans la compétition, il faudra attendre encore un peu, avec une rencontre programmée samedi (9h15 heure française) face à l'Argentine.

Plus d'émotion avec Clermont

Mais quand on est supporter de l'ASM depuis son enfance, difficile de mettre le jaune et bleu de côté pour passer au bleu blanc rouge.

"J'ai du mal à avoir des émotions avec cette équipe", avoue Aurélien Dupuis, habitué des déplacements avec la Yellow Army. "Je n'ai même pas forcément envie que la France fasse une grande Coupe du Monde, parce que ça donnerait raison à Bernard Laporte et à son staff. Quand je vois l'attitude qu'ils ont eu avec Morgan Parra, en l'évinçant de cette façon. Tout ça fait que c'est difficile d'être vraiment à fond pour l'équipe de France ".

Aurélien prévoit par contre de regarder tous les matches de l'Irlande, dont il apprécie le jeu, et les supporters, qu'il a pu côtoyer lors de ses déplacements en Champions Cup avec l'ASM.

Le club a besoin de ses internationaux !

Ce qui fait surtout trembler les Auvergnats, c'est la perspective de voir revenir des joueurs blessés ou psychologiquement atteints. " Si Camille Lopez ne joue pas un seul match de la compétition, le retour à Clermont peut être très compliqué " s'inquiète Aurélien, qui prend l'exemple de Noa Nakaitaci.
Après une Coupe du Monde cauchemardesque en 2015, l'ailier, aujourd'hui au LOU, avait mis plusieurs mois avant de retrouver son vrai niveau.

La situation sera-t-elle différente pour les Bleus d'Auvergne en 2019 ?
Début de réponse avec le premier match de la compétition face à l'équipe d'Argentine. Quatre joueurs de l'ASM débuteront la rencontre, et Camille Lopez prendra place sur le banc.

France / Argentine, c'est ce samedi 21 septembre à 9h15.