SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CYCLISME : RAYMOND POULIDOR EST MORT

Mercredi 13 Novembre - 09:41

Sport


Raymond Poulidor en pleine dédicace - © Gaël Berger
L'un des coureurs cyclistes français les plus populaires s'est éteint ce mercredi à l'âge de 83 ans.


Raymond Pouilidor était hospitalisé depuis le 8 octobre en raison d'une grande fatigue, dans son village de Saint-Léonard-de-Noblat (Haute-Vienne).

Celui qui était surnommé "Poupou" restera comme l'une des légendes du cyclisme français.

L'éternel second

Grand rival notamment de Jacques Anquetil, il était connu pour ses deuxièmes places à répétition, notamment trois sur le Tour de France. Mais surtout huit podiums sur la Grande boucle, un record.

Mais son palmarès reste bien plus fourni que ce costume d'éternel second. Au gré des 18 années de sa carrière professionnelle, il a notamment remporté le Tour d'Espagne (1964), Milan-San Remo (1961), Paris-Nice (1972 - 1973), le Critérium du Dauphiné (1966 - 1969) ou encore le championnat de France (1961).

Vainqueur également de sept étapes du Tour de France, il n'a, en revanche, jamais porté le maillot jaune.


Présent ensuite pendant de nombreuses années dans la caravane publicitaire du Tour, le grand-père de Mathieu Van der Poel, l'un des phénomènes actuels du cyclisme mondial, a continué d'entretenir une popularité intense avec le public français.

"Heureux d'avoir croisé ton chemin"

"C'est un personnage vraiment emblématique, adoré du public, a confié Romain Bardet, ce mercredi. Il faisait le lien avec le cyclisme ancré dans les territoires".

"Je me souviens de lui sur le Tour mais aussi dans des courses de clochers, à côté des organisateurs. Il représente ce qu'est le vélo, un sport populaire et accessible", a ajouté le coureur de Brioude (Haute-Loire).

De son côté, Julian Alaphilippe a salué un "champion". "Heureux d'avoir croisé ton chemin", a témoigné le coureur auvergnat sur Twitter.