SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

JEAN-MICHEL AULAS ÉCRIT UNE LETTRE AU GOUVERNEMENT POUR REPRENDRE LA LIGUE 1

Lundi 25 Mai - 19:07

Football


Le président de l'OL Jean-Michel Aulas. - © Hugo Francés
Le président de l'Olympique Lyonnais continue de se battre bec et ongles pour que le championnat de France de football puisse reprendre dès cet été.


Jean-Michel Aulas a publié lundi une lettre ouverte à Édouard Philippe et à Roxana Maracineanu, pour demander la reprise de la Ligue 1, interrompue depuis mi-mars en raison de la situation sanitaire.

Le président de l'OL demande au Premier ministre et à la ministre des Sports de profiter de l'aménagement du déconfinement pour relancer le monde sportif.

Jean-Michel Aulas rappelle que des annonces sont attendues le 2 juin, pour "homogénéiser les décisions relatives à la pratique collective du culte, aux courses hippiques ou encore aux prochaines élections municipales". Alors pourquoi pas, également, retrouver "progressivement une belle dynamique" sportive ?

Il souhaite que le 2 juin soit "une opportunité formidable de rectifier l'erreur concernant le football français". Il prône, "avec un protocole sanitaire utilisé partout", la reprise progressive des entraînements en juin et, "une reprise des championnats de la saison 2019/2020 sur les mois de juillet ou août comme l'a suggéré précisément l'UEFA dès le 21 avril dernier et depuis confirmé par Aleksander Ceferin par courrier le 14 mai ?"



Une croisade sur tous les fronts


L'Olympique lyonnais conteste les modalités de l'arrêt de la Ligue 1, et a saisi lundi le Conseil d'Etat, selon une source proche du club, citée par l'AFP.

L'OL s'oppose à la décision du 30 avril du Conseil d'administration de la Ligue (LFP) qui, se rangeant derrière l'injonction du gouvernement d'Edouard Philippe, a mis un terme au Championnat face à la pandémie de coronavirus.

Le club avait déjà introduit un recours devant le Tribunal administratif de Paris, que celui-ci a rejeté vendredi.

Jean-Michel Aulas dénonce de possibles pressions qui auraient été exercées sur le gouvernement par "des dirigeants directement favorisés par un arrêt du championnat".

La Ligue a décidé fin avril de mettre un terme définitif à la saison, et d'instaurer un ratio de points gagnés par matches joués pour établir un classement final.

Avec ce critère, le club de Lyon se classe à la 7e place de Ligue 1, ce qui le prive de toute qualification en Coupe d'Europe par le biais du Championnat.