SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

L'OL S'ARRACHE POUR REMPORTER UNE VICTOIRE PRÉCIEUSE CONTRE RENNES

Mercredi 3 Mars - 20:41

Football


Le match OL - Rennes - © Gaël Berger
Apathiques pendant une heure avant d'accélérer dans la dernière demi-heure, les joueurs de l'OL ont finalement battu Rennes 1-0, ce mercredi soir, au Parc OL. Avec beaucoup plus d'abnégation que de maîtrise.


Après avoir proposé un début de match intéressant, avant de s'éteindre, dimanche à Marseille (1-1), l'OL a testé le schéma inverse ce mercredi soir contre Rennes. Les Lyonnais ont été affligeants lors d'une première période sans rythme, sans intensité et sans justesse technique, seulement réveillée par un rush de Memphis dans les arrêts de jeu.

Une occasion en 45 minutes, face à une équipe de Rennes qui restait sur 3 défaites consécutives et dont le coach, Julien Stephan, vient de démissionner : c'est un bilan bien loin des attentes d'un candidat au titre. Mi-temps : 0-0.

Le début de seconde période partait sur les mêmes bases. Avant que l'OL ne se réveille enfin. Quelques mouvements offensifs permettaient aux Lyonnais de se créer quelques occasions : un but de Tino Kadewere sur un centre de Léo Dubois finalement refusé pour un hors-jeu du Zimbabwéen. Puis une frappe de Karl Toko-Ekambi contré par une jambe rennaise dans les 6 mètres. Et enfin la délivrance, avec un Memphis bagarreur et lucide pour résister à un défenseur rennais avant de glisser une offrande à Houssem Aouar (1-0, 74').

Comme à Marseille dimanche, l'OL a donc vraiment joué que 30 minutes. Mais cette fois, ce fut suffisant pour gagner...

Le top


Memphis. Auteur d'une belle accélération en première période pour la seule occasion lyonnaise, le Néerlandais a été décisif sur le but lyonnais. Il résiste très bien au défenseur rennais et cherche à servir Houssem Aouar plutôt que de provoquer un penalty. Un choix juste et intelligent qui lui permet de délivrer une passe décisive. Quelques minutes plus tôt, son centre en retrait, en première intention, à destination de Karl Toko-Ekambi, méritait mieux également. Sans être étincelant, le capitaine a montré la voie.

Le flop


Islam Slimani. L'international algérien attendait cette première titularisation en championnat avec impatience. Il commençait à bouillir et a donc eu sa chance. Mais il ne l'a pas saisie. A sa décharge, il a été placé dans une position d'ailier qui ne convient pas à ses qualités. Il est sorti très frustré et en colère, après seulement 58 minutes.

Conséquence


Il faudra attendre 23 heures et la fin des matchs des concurrents de l'OL en haut du classement, Lille (contre Marseille), le PSG (à Bordeaux) et Monaco (à Strasbourg) pour tirer les conclusions de cette 28e journée de Ligue 1.

Avant de se déplacer à Reims, vendredi 12 mars, pour le prochain match de championnat, l'OL recevra Sochaux, samedi (18h45) au Parc OL, en 16e de finale de la Coupe de France.