SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

L'OL SE CONTENTE DE PEU À TROYES

Dimanche 16 Janvier - 18:12

Football


Moussa Dembele face à Troyes - © Capture d'écran - MyCanal
Pour le compte de la 21e journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais s'est imposé sur la pelouse de Troyes (1-0), synonyme de première victoire en 2022.


En quête de sa première victoire en 2022, l'Olympique Lyonnais se déplaçait à Troyes ce dimanche pour le compte de la 21e journée de Ligue 1. Côté composition, pas de surprise : une défense à cinq, avec Henrique titulaire à la place d'Emerson côté gauche, annoncé malade par le club.

Une première mi-temps maitrisée, mais sans trop de réalisme


Les matchs se suivent et se ressemblent à l'OL. Dans cette première partie de rencontre, les Lyonnais ont globalement maitrisé le jeu, à commencer par Léo Dubois pour la première action du match. Après un très bon appel, le latéral droit se retrouve face aux buts, mais rate son contrôle et n'a pas réussi à redresser sa frappe (12e minute).

C'est un peu avant l'heure de jeu que Lyon a mis une pression plus forte sur la défense de l'ESTAC. La première frappe cadrée lyonnaise arrive à la 29e minute avec une frappe de Paqueta en une touche de balle, bien repoussé par le gardien. 2 minutes plus tard, nouvelle action dans la surface. À la lutte avec Léo Dubois, un défenseur troyen touche le ballon involontairement de la main. Après vérification par la VAR, le pénalty est validé : Moussa Dembélé ne tremble pas et prends en contre-pied Gauthier Gallon, 1-0 pour l'OL.

Dans cette première mi-temps, Lopes n'a eu à faire qu'un seul arrêt, bien protéger par, notamment, Castello Lukeba. À noter le tir sur le poteau de Léo Dubois, en forme offensivement. L'international français arme une frappe du pied gauche qui termine sur le poteau droit (45e).

Une deuxième période (un peu trop) en contrôle


La seconde mi-temps a été synonyme de gestion pour les Lyonnais, peut-être un peu trop. L'envie de tuer le match ne s'est que très peu ressentie à tel point que plusieurs pertes de balles pouvaient être facilement évitées. C'est à l'heure de jeu que l'OL s'est remis à jouer, au même moment où Houssem Aouar, pas au meilleur de sa forme, a été remplacé par Xherdan Shaqiri (65e).

Même si une crainte d'un retour au score se faisait ressentir, la pression est restée majoritairement dans la surface de réparation de Troyes : les actions se sont multipliées, mais la défense adverse est restée disciplinée comme sur la frappe de Lucas Paqueta, pas assez dangereuse (76e).

Une bonne dizaine d'occasions en deuxième période, l'Olympique Lyonnais n'a pourtant jamais réussi à inscrire ce second but qui aurait permis de se mettre en sécurité. "Heureusement", en face, l'ESTAC n'a jamais réussi à réellement inquiéter l'OL... Sauf à la toute dernière seconde, ENCORE UNE FOIS !

Sur le dernier corner de la rencontre pour Troyes où le gardien est monté, l'attaquant Ripart a tenté une retournée acrobatique sauvée sur la ligne par Léo Dubois. Sur la contre-attaque et dans un but vide, Xherdan Shaqiri n'a pas réussi à marquer : résultat final 1-0.

Grâce à ce court succès, le premier en 2022, Lyon met fin à une période de six matchs sans victoire et remonte à la 10e place du classement.