SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LES VERTS PRENNENT L'EAU...

Samedi 18 Septembre - 22:57

Football


La rencontre ASSE / Bordeaux - © ASSE.fr
Face à la lanterne rouge, Bordeaux, les Stéphanois se sont inclinés pour la troisième fois de la saison, ce samedi soir (1/2). Nouvelle défaite... Parodie de foot... Et vrai danger désormais...


C'était le match de la peur entre le 19e et le dernier. Celui à ne pas perdre. Sportivement déjà. Mais aussi pour ne pas gâcher le 90e anniversaire du Chaudron. Mission ratée pour les Stéphanois, qui s'enfoncent un peu plus dans la crise...

Le début de mach a été chaotique pour les Verts. Pris par l'enjeu ? Gênés par la pelouse glissante ? Toujours est-il que les Stéphanois n'ont pas réussi à aligner plus de quatre passes consécutives. Et c'est fort logiquement que Bordeaux, bien mieux entré dans ce "choc du maintien", a ouvert le score, par Hwang Ui-jo, servi sur un plateau par Yacine Adli (0/1, 7e). La douche froide.

Les Verts réagissent enfin. Les 40 autres minutes du premier acte sont à sens unique, mais comme depuis le début de la saison, Sainté ne convertit pas ses temps forts et se montre maladroit dans le dernier geste. L'ASSE est menée à la pause.

Il n'y aura malheureusement pas de seconde période. D'un point de vue footballistique au moins. La pluie diluvienne détrempe la pelouse et réduit la possibilité de jouer à néant. Les ballons n'arrivent plus. Les joueurs glissent. L'arbitre aurait pu (du?) arrêter cette partie.



Malgré tout, la partie se poursuit. Wahbi Khazri relance même les Verts et égalise en renard des surfaces (1/1, 73e). Mais les Bordelais repassent devant à 10 minutes de la fin par Hwang Ui-jo, bien aidé par le poteau d'Étienne Green (1/2, 80e). Symbole d'un match où rien ne va, la dernière munition des Verts est sauvée... par la flaque d'eau sur la ligne de but de Benoit Costil (91e). Les Verts s'inclinent.

La soirée qui devait se conclure en beauté avec un joli feu d'artifice, afin de célébrer l'anniversaire du Chaudron, se solde par les chants "on veut une équipe digne de son public"...