SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

RENNES HUMILIE LES VERTS !

Dimanche 5 Décembre - 14:47

Football


Maillot noir pour les Verts, en ce lendemain de Sainte-Barbe. - © Radio Scoop
Opposé à une belle équipe de Rennes, Saint-Étienne n'a même pas résisté 30 minutes. L'écart entre les deux formations était trop grand. Au final, c'est une lourde défaite 5 buts à 0 pour l'ASSE qui reste lanterne rouge.


Après Brest mercredi, c'est une autre formation bretonne qui est au menu des Stéphanois ce dimanche. Une équipe d'un autre calibre, Rennes, qui vise la 2e place de Ligue 1, derrière l'intouchable PSG.

Sur le terrain, la hiérarchie a rapidement été respectée. Alors que la partie est plutôt équilibrée, les Bretons ouvrent la marque. Martin Terrier, parti à la limite du hors-jeu, la faute à une défense mal alignée, s'en va battre facilement Étienne Green (0/1, 23e).

L'ancien lyonnais s'offre ensuite un doublé, d'une magnifique "Madjer" au premier poteau (0/2, 29e). Avant même la demi-heure de jeu, la messe est presque dite. Elle l'est définitivement dans l'ultime minute de ce premier acte. Après un double arrêt d'Étienne Green, Yvan Maçon contre le ballon dans ses propres filets (0/3, 45e). Des moqueries descendent alors des tribunes d'un stade pourtant peu rempli, puis une bronca au moment de la mi-temps.



Au retour des vestiaires, Rennes ne laisse même pas le temps d'espérer une réaction stéphanoise. Martin Terrier, encore lui, s'offre un bijou en guise de 3e but personnel, le 4e pour son équipe. Une frappe enroulée dans la lucarne d'Étienne Green (0/4, 48e).



Les deux équipes ne boxant décidemment pas dans la même catégorie, les Verts ne reviendront jamais dans cette partie. Ils s'inclinent même lourdement 5 buts à 0, après une énième réalisation rennaise, signée Lesley Ugochukwu (0/5, 83e).



Les Stéphanois qui évoluaient en noir cet après-midi, en hommage à la Sainte-Barbe, n'auront pas vraiment fait honneur au passé minier de Saint-Étienne. Il faudra pourtant rapidement retourner au charbon, dès samedi soir prochain à Reims (21 heures) afin de sauver le plus grand club de France... qui file vers la Ligue 2 !