SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

SI EN PLUS LES VERTS NE SONT PAS VERNIS...

Mercredi 22 Septembre - 20:55

Football


Denis Bouanga - © ASSE.fr
Battu à Monaco (1/3), Saint-Étienne n'a pourtant pas démérité. Mais encore une fois, les éléments étaient contraires aux Verts. Au classement, l'ASSE reste 19e.


C'est un éternel recommencement. Comme à Montpellier, Sainté a dominé la première demi-heure. Comme à Montpellier, l'ASSE a eu les occasions d'ouvrir le score, même si cette fois, c'est la malchance qui a succédé à la maladresse (un double poteau de Wahbi Khazri et Denis Bouanga, 11e). Mais comme à Montpellier, les Stéphanois ont concédé l'ouverture du score.

Le but ressemble à celui marqué par Bordeaux il y a quatre petits jours : un alignement douteux de la défense et Kevin Volland s'en va fusiller Étienne Green (1/0, 28e). La suite est terrible, Étienne Green effectue une sortie hasardeuse, évitable d'ailleurs, commet la faute et prend un carton rouge logique (32e). Les mauvaises langues pensent certainement que la partie est pliée...



Et bien non ! Jean-Philippe Krasso, auteur d'une belle première période, s'arrache et sert Denis Bouanga qui égalise (1/1, 41e). Logique sur la production de la première mi-temps. Le match aurait même pu être totalement relancé, mais comme face à Bordeaux, l'arbitrage ne sourit pas aux Verts puisque Jérôme Brisard oublie d'exclure le latéral de l'ASM, Djibril Sidibé, dans les arrêts de jeu. La VAR ? Sans doute en panne à ce moment là. Thierry Henry avait prévenu...

La seconde période est évidemment très compliquée à gérer en infériorité numérique. Et pourtant, les Stéphanois vont avoir une grosse cartouche pour envisager un hold-up. Mais comme en 76, les Verts vont être plombés par les poteaux. Denis Bouanga accroche le 3e de la soirée sur une jolie frappe (56e). Dans la foulée, "Kolo" la joue comme Earvin Ngapeth et volleye le ballon de la main dans la surface de réparation. Geste étrange et sanction logique : penalty. Transformé par Wissam Ben Yedder (2/1, 61e).

Sainté n'a pas d'autres occasions dans la dernière demi-heure, concède même un 3e but anecdotique dans les derniers instants (3/1, 87e) et s'incline 3 / 1 en Principauté. L'ASSE reste 19e de Ligue 1 avant de recevoir Nice, samedi, à 17 heures.