SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

SOIRÉE DE RÊVE POUR L'ASVEL EN EUROLIGUE

Mardi 1 Décembre - 22:05

Basket


Norris Cole tente un shoot lors du match Asvel - Panathinaïkos, à l'Astroballe - © Gaëtan Barralon
Les deux équipes, masculine et féminine, jouaient un match d'Euroligue ce mardi soir. Et les deux se sont largement imposées : les garçons face au Panathinaïkos (97-73) à l'Astroballe, les filles face à Gdynia (89-57) à Istanbul.


La soirée avait parfaitement commencé avec les filles de l'Asvel. Avec une nouvelle formule (mini tournoi), trois matchs au programme en quatre jours et seulement deux qualifiées par groupe, les Lyonnaises n'avaient pas le droit à l'erreur face aux Polonaises de Gdynia, l'équipe la plus faible des trois adversaires.

Très sérieuses et très collectives (29 passes décisives sur 36 paniers marqués !), les Lionnes ont rapidement pris l'avantage (15-4) pour s'envoler et contrôler le match. Avec une Helena Ciak ultra-dominatrice dans la raquette (17 points à 8/9, 10 rebonds, 29 d'évaluation), une Marine Johannes inspirée (9 passes décisives) et un duo Alysha Clarck - Aleksandra Crvendakic de haut vol, les Lyonnaises ont parfaitement lancé l'aventure d'Euroligue 2020-2021 à Istanbul.

Le niveau va largement s'élever désormais, face à Prague jeudi (18 heures) puis le Fenerbahçe Istanbul, dans sa salle, vendredi (15 heures). Les Turques ont d'ailleurs battu les Tchèques (77-70) ce mardi après-midi. Une victoire de l'Asvel face à Prague jeudi pourrait entrouvrir la porte des quarts de finale.

Les garçons explosent le Panathinaïkos


Visiblement inspirés par la performance des filles, les garçons de l'Asvel ont giflé le Panathinaïkos d'Athènes (97-73) à l'Astroballe, en match en retard de la 3e journée d'Euroligue. Quatre jours après l'exploit face à Barcelone (victoire 80-68, voir ci-dessous), les Villeurbannais souhaitaient confirmer que leur saison était bien lancée.


Malgré un démarrage poussif, l'Asvel a rapidement pris l'avantage, portée par une adresse à 3 points hallucinante : 10/13 à la mi-temps ! À la pause, Villeurbanne menait 44-30.

Après un très léger sursaut des Grecs, l'Asvel creusait de nouveau un écart conséquent, toujours aidée par une réussite longue distance infernale (17/24 au final, soit 71% de réussite !). Les ailiers David Lighty (19 points) et William Howard (16 points), ainsi que Norris Cole (16 points) en profitaient le plus, alors que Moustapha Fall, l'habituelle arme offensive numéro 1, restait discret (4 points).


Lors du prochain match, l'Asvel se déplacera sur le parquet du Real Madrid, vendredi.

►Basket

Euroligue : l'Asvel renverse la montagne Barcelone !

Les basketteurs villeurbannais ont réussi un exploit...