SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

TALENT ET CARACTÈRE : L'OL RENVERSE LE SPARTA PRAGUE ET FILE VERS LA QUALIFICATION

Jeudi 21 Octobre - 22:47

Football


Le match Sparta Prague - OL - © DR
Menés 2-0 après une entame de match complètement ratée, les joueurs de l'OL se sont révoltés et ont renversé le score, pour l'emporter 4-3. Karl Toko-Ekambi et Lucas Paqueta ont encore été excellents et l'OL a quasiment validé son billet pour les 8es de finale de Ligue Europa.


À moins de trois jours d'un déplacement très important sur le terrain de Nice, dimanche (13 heures) en championnat, Peter Bosz a décidé de reposer quelques joueurs majeurs. Léo Dubois et Maxence Caqueret n'ont pas été titularisés, ni Lucas Paqueta, qui est arrivé en retard à la causerie d'avant-match et a été sanctionné par un passage sur le banc des remplaçants.

Une entame complètement ratée


Malgré la présence de plusieurs cadres (Lopes, Boateng, Denayer, Bruno Guimaraes, Aouar, Toko-Ekambi), les Lyonnais ont complètement raté leur début de match, étouffés par l'intensité mise par le Sparta Prague. Logiquement, les Tchèques ont rapidement marqué deux buts, par le même attaquant : Lukas Haraslin, qui se jouait de Xherdan Shaqiri (1-0, 4'), puis Jerome Boateng (2-0, 19') pour tromper Anthony Lopes.

Une double claque qui a eu le mérite de réveiller l'OL, qui a enfin repris la possession du ballon, puis a raté plusieurs occasions (Toko-Ekambi, Kadewere) avant de réduire l'écart juste avant la mi-temps, grâce à Karl Toko-Ekambi (2-1, 42').



Un but qui a eu une double conséquence : booster le moral des Lyonnais et plomber celui des Tchèques. Et dès la reprise, l'OL se ruait à l'assaut du but du Sparta et trouvait la récompense par Houssem Aouar, au terme d'une action qui a commencé...à 3 mètres du but lyonnais, lorsque Bruno Guimaraes, malgré le pressing de deux adversaires, a conservé le ballon, avant de choisir une passe risquée mais réussie (2-2, 53').

Un duo Toko-Ekambi - Paqueta encore brillant


Quelques minutes plus tard, les Lyonnais auraient du bénéficier d'un penalty suite à une frappe de Lucas Paqueta contrée par le coude d'un défenseur tchèque. Mais ni l'arbitre, ni l'assistance vidéo n'ont jugé bon d'accorder un penalty. Pas grave, puisque le duo Karl Toko-Ekambi (passeur) - Lucas Paqueta (buteur) s'est encore occupé de tout, sur une superbe contre-attaque (3-2, 67').

Seule ombre au tableau : l'expulsion de Malo Gusto (74') et plus globalement, les 5 avertissements reçus (souvent pour contestation).



Même en infériorité numérique, l'OL a réussi à marquer un 4e but, grâce à l'inévitable Karl Toko-Ekambi, avec un peu de réussite sur le contrôle, avant de gagner son duel face au gardien (4-2, 88'). Le but encaissé dans les arrêts de jeu est anecdotique (4-3, 94').

Grâce à cette victoire, l'OL consolide sa première place du groupe (9 points), largement devant le Sparta Prague (4 points), les Rangers (3 points) et Brondby (1 point). Après deux matchs de championnat, à Nice dimanche (13 heures) puis contre Lens (samedi 30 octobre), les Lyonnais retrouveront le Sparta Prague, jeudi 4 novembre à Décines. En cas de victoire, l'OL serait qualifié et assuré de terminer à la 1re place du groupe, directement qualificative pour les 8es de finale.